| Accueil >> Sermons perdus

Fidélité à Satan, ou au Saint-Siège?

Satan à gauche, et à droite la chaise sur laquelle Saint Pierre s'assoyait.
Satan à gauche, et à droite la chaise sur laquelle Saint Pierre s'assoyait.
[Satan, Chaise]

1) Introduction

Ce dimanche 25 novembre 2018, durant le sermon à Saint-Zéphirin-de-Stadaconna à Québec, l'abbé Garrick Huang, FSSP, m'a apparemment excommunié. Puisque plusieurs autres paroissiens ont aussi compris la même chose, je présume que je n'ai pas eu d'hallucination auditive.

2) Qu'a dit l'abbé Huang exactement?

Tout d'abord, surtout pour un cas aussi ahurissant, je voudrais respecter ma propre méthode soigneuse, mais c'est difficile de citer précisément quelqu'un, lorsque cette personne ne met pas ses déclarations par écrit! L'abbé Huang ne semblait pas lire son sermon, et je n'ai rien vu sur le site web de la FSSP à Québec, ni dans le bulletin paroissial.

L'abbé Huang a dit durant le sermon que si on disait que Jorge Mario Bergoglio n'était pas le Pape, alors à partir de maintenant, «je vous demande de ne plus revenir ici».

Était-ce une déclaration formelle d'excommunication? Voici quelques indices:

2.1) D'autres ont compris la même chose. Encore sous le choc, j'ai parlé à trois autres paroissiens après la Messe, qui m'ont aussi dit qu'ils avaient failli se lever et sortir de l'église en claquant la porte à ce moment. Moi, je suis resté jusque à la fin de la Messe à cause des supplications d'une mourante atteinte de la SLA. Eux étaient habillés en soutane et surplis et ils servaient la Messe, alors ils étaient gênés de se lever et sortir devant tout le monde!

2.2) Huang était sérieux. L'abbé ne parlait pas d'un léger désaccord superficiel. Il n'a pas dit quelque chose comme: «Si vous trouvez que le tapis sent mauvais ici à Saint-Zéphirin, allez à la Messe dans une autre église catholique à Québec».

2.3) Huang parlait précisément d'excommunication. Il n'a jamais mentionné le mot «excommunication», mais la teneur de son sermon était précisément le concept de communion ecclésiale. Les gens qui sont en communion avec le Pape sont dans l'Église catholique, et ceux qui rejettent la communion avec le Pape sont ailleurs, sont à un endroit qui n'est pas dans l'Église catholique.

2.4) Il n'y a pas eu offre de dialogue. L'abbé n'a pas dit: «Si certains d'entre vous ont des doutes à propos du Pape François, si vous avez l'impression que c'est un anti-Pape, venez me voir après la Messe et je vais dissiper vos doutes». Huang n'a pas offert de séance de catholicothérapie, il a déclaré une sentence.

2.5) Je n'avais jamais vu une telle chose. J'ai 55 ans. J'ai été baptisé 8 jours après ma naissance. J'essaie d'aller à la Messe à tous les jours. J'en ai entendu des sermons! Mais je n'ai jamais entendu un prêtre dire durant une Messe quelque chose comme: «Si vous avez telle ou telle opinion théologique, allez-vous en, et ne revenez plus ici!»

3) Ce sur quoi nous sommes d'accord

L'abbé Garrick Huang, FSSP.
L'abbé Garrick Huang, FSSP.
[Source]

Je commence à connaître un peu l'abbé Garrick Huang, alors je ne doute pas de ses bonnes intentions. En fait, je suis à peu près certain que nous sommes tous les deux d'accord sur de nombreux points, comme par exemple:

3.1) La Foi catholique. Ma Profession de Foi en Jésus-Christ et sa seule et unique Église Une, Sainte, Catholique et Apostolique est facile à trouver sur l'Internet.

3.2) Le respect pour le Saint-Siège et le Magistère. Encore ici, s'il y a bien quelqu'un à Québec qui défend mordicus le Magistère, c'est bien moi!

3.3) Le saint mépris qu'il faut avoir pour les faux prophètes et le pseudo-mysticisme. J'ai des années de combats derrière moi contre les faux prophètes comme Marie-Paule Giguère (fondatrice d'une secte religieuse ici dans la région de Québec). De plus, plusieurs peuvent témoigner de mon impatience lorsque quelqu'un se met à déblatérer des «révélations» et de «prophéties» (à propos de Jorge Mario Bergoglio ou tout autre sujet). Je crois que la Révélation est terminée depuis longtemps [CÉC, N° 65-67].

4) Ma position est-elle manifestement farfelue?

Si quelqu'un vous dit que la Lune est faite de fromage, ou que votre voiture va continuer à fonctionner très bien si vous remplissez son réservoir d'essence avec de l'eau, vous n'avez pas besoin d'examiner longtemps ces affirmations. Elles sont farfelues.

Est-ce farfelu d'avoir des doutes à propos de Jorge Mario Bergoglio? Il me semble que non. Voici quelques indices:

4.1) Le Code de droit canonique prévoit le cas d'une personne qui s'auto-excommunie instantanément. Nous ne parlons pas d'une idée farfelue, mais bien d'une possibilité réelle, prévue par la loi:

L'apostat de la foi, l'hérétique ou le schismatique encourent une excommunication latae sententiae
[Code de droit canonique, No 1364]

4.2) Il y a déjà eu des anti-Papes dans l'histoire de l'Église. Il n'y a jamais eu de licorne ou de chimère, mais il y a déjà eu des anti-Papes.

4.3) Le règlement pour l'élection d'un Pape prévoit le cas d'un anti-Pape. Le Législateur considère qu'un anti-Pape est possible, puisqu'il prévoit le cas dans les règlements pour les Conclaves:

Si l'élection était faite d'une manière différente de ce qui est prescrit dans la présente Constitution ou que les conditions fixées ici n'aient pas été observées, l'élection est par le fait même nulle et non avenue, sans qu'il y ait besoin d'aucune déclaration à ce sujet, et, donc, elle ne donne aucun droit à la personne élue.
[Universi Dominici Gregis, No 76]

4.4) Un Pape qui démissione est extrêmement rare. À ma connaissance, sur les environ deux mille ans de l'histoire de l'Église, il y a eu deux Papes qui ont offert leur démission, dont le plus récent est le Pape Benoît XVI le 2013-février-28. Alors la situation actuelle est inhabituelle.

4.5) Le Code de droit canonique prévoit le cas d'une démission nulle. Je ne parle pas ici de la démission de tel ou tel Pape. Je dis seulement que une pseudo-démission est un cas prévu par le Législateur:

La renonciation causée par une crainte grave injustement infligée, par dol ou par erreur substantielle, ou encore entachée de simonie, est nulle de plein droit.
[Code de droit canonique, No 188]

5) Suis-je excommunié?

À propos d'excommunication, le Code de droit canonique dit précisément «la négation obstinée» («pertinax» en latin; Canon No 751). Suis-je «obstiné» au sens de la Loi? Contrairement à certains prêtres, moi, quand je me prononce sur des sujets délicats qui mettent en péril le salut des âmes, je le fais par écrit et publiquement. Il est donc facile de voir si je dis des choses «obstinées» à propos de Jorge Mario Bergoglio. Permettez-moi de me citer textuellement:

Personnellement, mon opinion est en ce moment que Bergoglio [...]
[Source]

Remarquez bien l'hyperlien pour l'expression mon opinion, qui mène à la description de ce qu'est une opinion, strictement parlant. Par définition, quand on a une opinion strictement parlant, on n'est pas marié à sa position. On est ouvert à l'idée qu'on peut se tromper. On a encore peur de se tromper. C'est le contraire de l'obstination.

Non seulement mon opinion n'est pas obstinée, mais je recherche activement la lumière. Si mon opinion sur Bergoglio est fausse, je veux le savoir! Je ne demande rien de mieux que de me faire éclairer par quelqu'un de plus vertueux et de plus compétent que moi. En fait, un de mes rêves est de participer à un débat contre le Cardinal Gérald-Cyprien Lacroix (la seule personne dans ce diocèse qui soit officiellement mandaté pour faire des excommunications).

6) Le Loup, la Chèvre et le Chevreau

Fable de La Fontaine appelée «Le Loup, la Chèvre et le Chevreau».
[Source]

En ces temps difficiles où il y a des loups dans la bergerie, nous devrions tous relire la fable de La Fontaine appelée «Le Loup, la Chèvre et le Chevreau».

En résumé, la Maman chèvre sermonne son bébé chèvre avant de partir, lui disant bien de ne pas débarrer la porte à n'importe qui. Elle lui donne un mot de passe, mais bien sûr, le loup qui passait par là entend ce mot de passe! Alors dès que la Maman est partie, le loup tente de se faire passer pour elle en disant le mot de passe. Le bébé chèvre, sagement, demande une deuxième vérification (la célèbre expression: «Montrer patte blanche»). Comme le loup ne peut pas passer sa patte sous la porte pour montrer que ce n'est pas une patte de loup, il s'en va sans faire de tort au bébé. Problème réglé!

Personnellement, je préfère ouvrir seulement la porte aux membres du clergé catholique qui sont capables de me montrer patte blanche.

7) Bergoglio est-il vraiment un anti-Pape?

J'aime la Science. J'aime les expériences scientifiques. Bergoglio est-il vraiment un anti-Pape? J'invite l'abbé Garrick Huang (et tous les autres prêtres catholiques) à faire l'expérience suivante. Vous aurez besoin d'une feuille de papier, d'un stylo, et d'une bonne brocheuse industrielle avec au moins quatre broches.

Commencez par imprimer les 5 questions suivantes sur une feuille, en y rajoutant aussi votre nom, votre photo, et l'adresse de la paroisse où vous êtes en ce moment prêtre:

1) Il est demandé si, en conséquence de ce qui est affirmé dans Amoris laetitia aux N° 300-305, il est maintenant devenu possible d'absoudre dans le sacrement de Pénitence et donc d'admettre à la Sainte Eucharistie une personne qui, étant liée par un lien matrimonial valide, vit more uxorio avec une autre personne, sans que soient remplies les conditions prévues par Familiaris consortio au N° 84 et réaffirmées ensuite par Reconciliatio et paenitentia au N° 34 et par Sacramentum caritatis au N° 29. L'expression «dans certains cas» de la note 351 (N° 305) de l'exhortation Amoris laetitia peut-elle être appliquée aux divorcés remariés qui continuent à vivre more uxorio?

2) Après l'exhortation post-synodale Amoris laetitia (cf. N° 304), l'enseignement de l'encyclique de Saint Jean-Paul II Veritatis splendor N° 79, fondé sur la Sainte Écriture et sur la Tradition de l'Église, à propos de l'existence de normes morales absolues, obligatoires sans exception, qui interdisent des actes intrinsèquement mauvais, continue-t-il à être valide?

3) Après Amoris laetitia N° 301, est-il encore possible d'affirmer qu'une personne qui vit habituellement en contradiction avec un commandement de la loi de Dieu, comme par exemple celui qui interdit l'adultère (cf. Mt 19, 3-9), se trouve dans une situation objective de péché grave habituel (cf. Conseil pontifical pour les textes législatifs, Déclaration du 24 juin 2000)?

4) Après les affirmations contenues dans Amoris laetitia N° 302 à propos des «circonstances qui atténuent la responsabilité morale», faut-il encore considérer comme valide l'enseignement de l'encyclique de Saint Jean-Paul II Veritatis splendor N° 81, fondé sur la Sainte Écriture et sur la Tradition de l'Église, selon lequel «les circonstances ou les intentions ne pourront jamais transformer un acte intrinsèquement malhonnête de par son objet en un acte subjectivement honnête ou défendable comme choix»?

5) Après Amoris laetitia N° 303, faut-il considérer comme encore valide l'enseignement de l'encyclique de Saint Jean-Paul II Veritatis splendor N° 56, fondé sur la Sainte Écriture et sur la Tradition de l'Église, qui exclut une interprétation créative du rôle de la conscience et affirme que la conscience n'est jamais autorisée à légitimer des exceptions aux normes morales absolues qui interdisent des actes intrinsèquement mauvais de par leur objet?
[Source1, Source2]

Ensuite, vous répondez aux questions sur cette feuille. (Si vous voulez tricher en copiant sur un autre élève, mes réponses sont: Non, Oui, Oui, Oui, Oui.) Signez, datez, et allez brocher cette feuille sur la porte de votre église. Prenez un égoportrait de vous et de votre déclaration, et mettez-la sur Internet. Envoyez un courriel à votre évêque pour lui annoncer la nouvelle. Parlez-en dans votre feuillet paroissial. Assurez-vous que tout le monde au diocèse soit au courant. Ensuite attendez la réaction de votre évêque.

8) Conclusion

Quoi? Vous n'avez pas le courage de tenter cette expérience scientifique, malgré le fait que vous êtes un prêtre catholique?

Dans ce cas, vous devriez peut-être avoir un peu plus de respect pour vos paroissiens qui ont le courage de rester fidèles au Saint-Siège, malgré l'intimidation et les calomnies des loups sataniques qui sont dans la bergerie.

| Accueil >> Sermons perdus