| Accueil >> Varia >> Livres >> Bible

[précédente] [suivante]

Daniel

Chapitres:
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14

Chapitre 1

1 En l'an trois du règne de Joiaqim, roi de Juda, Nabuchodonosor, roi de Babylone, s'en vint à Jérusalem et l'investit. 2 Le Seigneur livra entre ses mains Joiaqim, roi de Juda, ainsi qu'une partie des objets du Temple de Dieu. Il les emmena au pays de Shinéar et déposa les objets dans le trésor de ses dieux. 3 Le roi dit à Ashpenaz, chef de ses eunuques, de prendre d'entre les gens d'Israël quelques enfants de race royale ou de grande famille 4 ils devaient être sans tare, de belle apparence, instruits en toute sagesse, savants en science et subtils en savoir, aptes à se tenir à la cour du roi; Ashpenaz leur enseignerait les lettres et la langue des Chaldéens. 5 Le roi leur assignait une portion journalière des mets du roi et du vin de sa table. Ils seraient éduqués pendant trois ans; après quoi, ils auraient à se tenir devant le roi. 6 Parmi eux se trouvaient Daniel, Ananias, Misaèl et Azarias, qui étaient des Judéens. 7 Le chef des eunuques leur imposa des noms: Daniel s'appellerait Baltassar, Ananias Shadrak, Misaèl Méshak, et Azarias Abed-Nego. 8 Daniel, ayant à coeur de ne pas se souiller en prenant part aux mets du roi et au vin de sa table, supplia le chef des eunuques de lui épargner cette souillure. 9 Dieu accorda à Daniel de trouver auprès du chef des eunuques grâce et miséricorde. 10 Mais le chef des eunuques dit à Daniel: "Je redoute Monseigneur le roi; il vous a assigné chère et boisson et, s'il vous voit le visage émacié plus que les enfants de votre âge, c'est moi qui, à cause de vous, serai coupable aux yeux du roi." 11 Daniel dit alors au garde que le chef des eunuques avait assigné à Daniel, Ananias, Misaèl et Azarias 12 "Je t'en prie, mets tes serviteurs à l'épreuve pendant dix jours: qu'on nous donne des légumes à manger et de l'eau à boire. 13 Tu verras notre mine et la mine des enfants qui mangent des mets du roi, et tu feras de tes serviteurs selon ce que tu auras vu." 14 Il consentit à ce qu'ils lui demandaient et les mit à l'épreuve pendant dix jours. 15 Au bout de dix jours, ils avaient bonne mine et ils avaient grossi plus que tous les enfants qui mangeaient des mets du roi. 16 Dès lors, le garde supprima leurs mets et la portion de vin qu'ils avaient à boire et leur donna des légumes. 17 À ces quatre enfants Dieu donna savoir et instruction en matière de lettres et en sagesse. Daniel, lui, possédait le discernement des visions et des songes. 18 Au terme fixé par le roi pour qu'on les lui amenât, le chef des eunuques les conduisit devant Nabuchodonosor. 19 Le roi s'entretint avec eux, et dans le nombre il ne s'en trouva pas tels que Daniel, Ananias, Misaèl et Azarias. Ils se tinrent donc devant le roi 20 et, sur quelque point de sagesse ou de prudence qu'il les interrogeât, le roi les trouvait dix fois supérieurs à tous les magiciens et devins de son royaume tout entier. 21 Daniel demeura là jusqu'en l'an un du roi Cyrus.

Chapitre 2

1 En l'an deux du règne de Nabuchodonosor, Nabuchodonosor eut des songes, son esprit en fut troublé, le sommeil le quitta. 2 Le roi ordonna d'appeler magiciens et devins, enchanteurs et Chaldéens pour dire au roi quels avaient été ses songes. Ils vinrent donc et se tinrent devant le roi. 3 Le roi leur dit: "J'ai fait un songe et mon esprit s'est troublé du désir de comprendre ce rêve." 4 Les Chaldéens répondirent au roi: Araméen "O roi, vis à jamais! Raconte le songe à tes serviteurs et nous t'en découvrirons l'interprétation." 5 Le roi répondit et dit aux Chaldéens: "Que mon propos vous soit connu: si vous ne me faites pas connaître le songe et son interprétation, on vous mettra en pièces et vos maisons seront changées en bourbier. 6 Mais si vous me découvrez mon songe et son interprétation, vous recevrez de moi présents et cadeaux et grands honneurs. Ainsi donc découvrez-moi mon songe et son interprétation." 7 Ils reprirent: "Que le roi dise le songe à ses serviteurs et nous lui en découvrirons l'interprétation." 8 Mais le roi: "Je vois bien que vous voulez gagner du temps, sachant que mon propos est proclamé. 9 Si vous ne me faites pas connaître mon songe, une même sentence vous sera appliquée; vous vous êtes entendus pour forger des discours mensongers et pervers devant moi pendant que le temps passe. Aussi, rapportez-moi mon songe et je saurai que vous pouvez m'en découvrir le sens." 10 Les Chaldéens répondirent au roi: "Il n'est personne sur terre pour découvrir la chose du roi. Et aussi bien, il n'est roi, gouverneur ou chef pour poser pareille question à magicien, devin ou Chaldéen. 11 La question que pose le roi est difficile et nul ne peut la découvrir devant le roi, sinon les dieux dont la demeure n'est point parmi les êtres de chair." 12 Alors le roi s'emporta furieusement et ordonna de faire périr tous les sages de Babylone. 13 Quand le décret de tuer les sages fut promulgué, on chercha Daniel et ses compagnons pour les tuer. 14 Mais Daniel s'adressa en paroles prudentes et avisées à Aryok, chef des bourreaux du roi, en route pour tuer les sages de Babylone. 15 Il dit à Aryok, officier du roi: "Pourquoi le roi a-t-il rendu si pressant décret?" Aryok raconta la chose à Daniel, 16 et Daniel s'en alla demander au roi de lui accorder un délai pour lui permettre de découvrir au roi son interprétation. 17 Daniel rentra dans sa maison et fit part de la chose à Ananias, Misaèl et Azarias, ses compagnons, 18 les engageant à implorer la miséricorde du Dieu du Ciel au sujet de ce mystère, pour qu'il soit épargné à Daniel et à ses compagnons de périr avec les autres sages de Babylone. 19 Alors le mystère fut révélé à Daniel dans une vision nocturne. Et Daniel fit bénédiction au Dieu du Ciel. 20 Daniel prit la parole et dit "Que soit le Nom de Dieu béni de siècle en siècle, car à lui la sagesse et la force. 21 C'est lui qui fait alterner périodes et temps, qui fait tomber les rois, qui établit les rois, qui donne aux sages la sagesse et la science à ceux qui savent discerner. 22 Lui qui révèle profondeurs et secrets connaît ce qui est dans les ténèbres, et la lumière réside auprès de lui. 23 À toi, Dieu de mes pères, je rends grâces et je te loue de m'avoir accordé sagesse et force voici que tu m'as fait connaître ce que nous t'avons demandé; les choses du roi, tu nous les as fait connaître." 24 Daniel s'en fut donc chez Aryok que le roi avait chargé de faire périr les sages de Babylone. Il entra et lui dit: "Ne fais pas périr les sages de Babylone. Fais-moi pénétrer devant le roi et je révélerai au roi l'interprétation." 25 Aryok s'empressa de faire paraître Daniel devant le roi et lui dit: "J'ai trouvé parmi les gens de la déportation de Juda un homme qui fera connaître au roi son interprétation." 26 Le roi dit à Daniel surnommé Baltassar: "Es-tu capable de me faire connaître le songe que j'ai eu et son interprétation?" 27 Daniel répondit devant le roi: "Le mystère que poursuit le roi, sages, devins, magiciens et exorcistes n'ont pu le découvrir au roi; 28 mais il y a un Dieu dans le ciel, qui révèle les mystères et qui a fait connaître au roi Nabuchodonosor ce qui doit arriver à la fin des jours. Ton songe et les visions de ta tête sur ta couche, les voici 29 "O roi, sur ta couche, tes pensées s'élevèrent concernant ce qui doit arriver plus tard, et le révélateur des mystères t'a fait connaître ce qui doit arriver. 30 À moi, sans que j'aie plus de sagesse que quiconque, ce mystère a été révélé, à seule fin de faire savoir au roi son sens, et pour que tu connaisses les pensées de ton coeur. 31 "Tu as eu, ô roi, une vision. Voici: une statue, une grande statue, extrêmement brillante, se dressait devant toi, terrible à voir. 32 Cette statue, sa tête était d'or fin, sa poitrine et ses bras étaient d'argent, son ventre et ses cuisses de bronze, 33 ses jambes de fer, ses pieds partie fer et partie argile. 34 Tu regardais: soudain une pierre se détacha, sans que main l'eût touchée, et vint frapper la statue, ses pieds de fer et d'argile, et les brisa. 35 Alors se brisèrent, tout à la fois, fer et argile, bronze, argent et or, devenus semblables à la bale sur l'aire en été; le vent les emporta sans laisser de traces. Et la pierre qui avait frappé la statue devint une grande montagne qui remplit toute la terre. 36 Tel fut le songe; et son interprétation, nous la dirons devant le roi. 37 C'est toi, ô roi, roi des rois, à qui le Dieu du Ciel a donné royaume, pouvoir, puissance et honneur 38 les enfants des hommes, les bêtes des champs, les oiseaux du ciel, en quelque lieu qu'ils demeurent, il les a remis entre tes mains et t'a fait souverain sur eux tous, la tête d'or, c'est toi. 39 Et après toi se dressera un autre royaume, inférieur à toi, et un troisième royaume ensuite, de bronze, qui dominera la terre entière. 40 Et il y aura un quatrième royaume, dur comme le fer, comme le fer qui réduit tout en poudre et écrase tout; comme le fer qui brise, il réduira en poudre et brisera tous ceux-là. 41 Ces pieds que tu as vus, partie terre cuite et partie fer, c'est un royaume qui sera divisé; il aura part à la force du fer, selon que tu as vu le fer mêlé à l'argile de la terre cuite. 42 Les pieds, partie fer et partie argile de potier: le royaume sera partie fort et partie fragile. 43 Selon que tu as vu le fer mêlé à l'argile de la terre cuite, ils se mêleront en semence d'homme, mais ils ne tiendront pas ensemble, de même que le fer ne se mêle pas à l'argile. 44 Au temps de ces rois, le Dieu du Ciel dressera un royaume qui jamais ne sera détruit, et ce royaume ne passera pas à un autre peuple. Il écrasera et anéantira tous ces royaumes, et lui-même subsistera à jamais 45 de même, tu as vu une pierre se détacher de la montagne, sans que main l'eût touchée, et réduire en poussière fer, bronze, terre cuite, argent et or. Le Grand Dieu a fait connaître au roi ce qui doit arriver. Tel est véritablement le songe, et sûre en est l'interprétation." 46 Alors le roi Nabuchodonosor tomba face contre terre et se prosterna devant Daniel. Il ordonna qu'on lui offrît oblation et sacrifice d'agréable odeur. 47 Et le roi dit à Daniel: "En vérité votre dieu est le Dieu des dieux et le maître des rois, le révélateur des mystères, puisque tu as pu révéler ce mystère." 48 Alors le roi conféra à Daniel un rang élevé et lui donna nombre de magnifiques présents. Il le fit gouverneur de toute la province de Babylone et supérieur de tous les sages de Babylone. 49 Daniel demanda au roi d'assigner aux affaires de la province de Babylone Shadrak, Méshak et Abed-Nego, Daniel lui-même demeurant à la cour du roi.

Chapitre 3

1 Le roi Nabuchodonosor fit une statue d'or, haute de 60 coudées et large de six, qu'il dressa dans la plaine de Dura, dans la province de Babylone. 2 Le roi Nabuchodonosor manda aux satrapes, magistrats, gouverneurs, conseillers, trésoriers, juges et juristes, et à toutes les autorités de la province, de s'assembler et de se rendre à la dédicace de la statue élevée par le roi Nabuchodonosor. 3 Lors s'assemblèrent satrapes, magistrats, gouverneurs, conseillers, trésoriers, juges et juristes et toutes les autorités de la province pour la dédicace de la statue qu'avait élevée le roi Nabuchodonosor, et ils se tinrent devant la statue qu'avait élevée le roi Nabuchodonosor. 4 Le héraut proclama avec force: "À vous, peuples, nations et langues, voici ce qui a été commandé 5 à l'instant où vous entendrez sonner trompe, pipeau, cithare, sambuque, psaltérion, cornemuse et toute espèce de musique, vous vous prosternerez et ferez adoration à la statue d'or qu'a élevée le roi Nabuchodonosor. 6 Quant à celui qui ne se prosternera ni ne fera adoration, il sera incontinent jeté dans la fournaise de feu ardent." 7 Sur quoi, dès que tous les peuples eurent entendu sonner trompe, pipeau, cithare, sambuque, psaltérion, cornemuse et toute espèce de musique, se prosternèrent tous les peuples, nations et langues, faisant adoration à la statue d'or qu'avait élevée le roi Nabuchodonosor. 8 Cependant certains Chaldéens s'en vinrent dénoncer les Juifs. 9 Ils dirent au roi Nabuchodonosor: "O roi, vis à jamais! 10 O roi, tu as promulgué un décret prescrivant à tout homme qui entendrait sonner trompe, pipeau, cithare, sambuque, psaltérion, cornemuse et toute espèce de musique, de se prosterner et de faire adoration à la statue d'or, 11 et arrêtant que ceux qui ne se prosterneraient ni ne feraient adoration seraient jetés dans la fournaise de feu ardent. 12 Or voici des Juifs que tu as assignés aux affaires de la province de Babylone: Shadrak, Méshak et Abed-Nego; ces gens n'ont pas tenu compte de tes ordres, ô roi; ils ne servent pas ton dieu et ils n'ont pas fait adoration à la statue d'or que tu as élevée." 13 Alors, frémissant de colère, Nabuchodonosor manda Shadrak, Méshak et Abed- Nego. Aussitôt on amena ces gens devant le roi. 14 Et Nabuchodonosor leur dit: "Est-il vrai, Shadrak, Méshak et Abed-Nego, que vous ne serviez point mes dieux et ne fassiez pas adoration à la statue d'or que j'ai élevée? 15 Etes-vous disposés, quand vous entendrez sonner trompe, pipeau, cithare, sambuque, psaltérion, cornemuse et toute espèce de musique, à vous prosterner et à faire adoration à la statue que j'ai faite? Si vous ne lui faites pas adoration, vous serez incontinent jetés dans la fournaise de feu ardent; et quel est le dieu qui vous délivrerait de ma main?" 16 Shadrak, Méshak et Abed-Nego répondirent au roi Nabuchodonosor: "Point n'est besoin pour nous de te donner réponse à ce sujet 17 si notre Dieu, celui que nous servons, est capable de nous délivrer de la fournaise de feu ardent, et de ta main, ô roi, il nous délivrera; 18 et s'il ne le fait pas, sache ô roi, que nous ne servirons pas ton dieu, ni n'adorerons la statue d'or que tu as élevée." 19 Alors le roi Nabuchodonosor fut rempli de colère et l'expression de son visage changea à l'égard de Shadrak, Méshak et Abed-Nego. Il donna ordre de chauffer la fournaise sept fois plus que d'ordinaire 20 et à des hommes forts de son armée de lier Shadrak, Méshak et Abed-Nego et de les jeter dans la fournaise de feu ardent. 21 Ceux-ci furent donc liés, avec leur manteau, leurs chausses, leur chapeau, tous leurs vêtements, et jetés dans la fournaise de feu ardent. 22 L'ordre du roi était péremptoire; la fournaise étant excessivement brûlante, les hommes qui y portèrent Shadrak, Méshak et Abed-Nego furent brûlés à mort par la flamme du feu. 23 Quant aux trois hommes Shadrak, Méshak et Abed-Nego, ils tombèrent tout liés dans la fournaise de feu ardent. 24 Et ils marchaient au milieu de la flamme, louant Dieu et bénissant le Seigneur. 25 Azarias, debout, priait ainsi, ouvrant la bouche, au milieu du feu, il dit 26 Béni sois-tu, Seigneur, Dieu de nos pères, et vénéré, et que ton nom soit glorifié éternellement. 27 Car tu es juste en toutes les choses que tu as faites pour nous toutes tes oeuvres sont vérité toutes tes voies droites, tous tes jugements vérité. 28 Tu as porté une sentence de vérité en toutes les choses que tu as fait venir sur nous et sur la ville sainte de nos pères, Jérusalem. Car c'est dans la vérité et dans le droit que tu nous as traités à cause de nos péchés. 29 Oui, nous avons péché et commis l'iniquité en te désertant, oui, nous avons grandement péché; tes commandements, nous ne les avons pas écoutés, 30 nous ne les avons pas observés, nous n'avons pas accompli ce qui nous était commandé pour notre bien. 31 Oui, tout ce que tu as fait venir sur nous, tout ce que tu nous as fait, en jugement de vérité tu l'as fait. 32 Tu nous as livrés aux mains de nos ennemis, gens sans loi, et les pires des impies, à un roi injuste, au plus mauvais qui soit sur toute la terre, 33 et aujourd'hui nous ne pouvons ouvrir la bouche, la honte et l'opprobre sont la part de ceux qui te servent et qui t'adorent. 34 Oh! ne nous abandonne pas pour toujours, à cause de ton nom, ne répudie pas ton alliance, 35 ne nous retire pas ta grâce, pour l'amour d'Abraham ton ami et d'Isaac ton serviteur et d'Israël ton saint, 36 à qui tu as promis une postérité nombreuse comme les étoiles du ciel et comme le sable sur le rivage de la mer. 37 Seigneur, nous voici plus petits que toutes les nations, nous voici humiliés par toute la terre, aujourd'hui, à cause de nos péchés. 38 Il n'est plus, en ce temps, chef, prophète ni prince, holocauste, sacrifice, oblation ni encens, lieu où te faire des offrandes 39 et trouver grâce auprès de toi. Mais qu'une âme brisée et un esprit humilié soient agréés de toi, 40 comme des holocaustes de béliers et de taureaux, comme des milliers d'agneaux gras; que tel soit notre sacrifice aujourd'hui devant toi, et qu'il te plaise que pleinement nous te suivions, car il n'est point de confusion pour ceux qui espèrent en toi. 41 Et maintenant nous mettons tout notre coeur à te suivre, à te craindre et à rechercher ta face. 42 Ne nous laisse pas dans la honte, mais agis avec nous selon ta mansuétude et selon la grandeur de ta grâce. 43 Délivre-nous selon tes oeuvres merveilleuses, fais qu'à ton nom, Seigneur, gloire soit rendue. 44 Qu'ils soient confondus, tous ceux qui font du mal à tes serviteurs qu'ils soient couverts de honte, privés de toute leur puissance, et que leur force soit brisée. 45 Qu'ils sachent que tu es seul Dieu et Seigneur, en gloire sur toute la terre." 46 Les serviteurs du roi qui les avaient jetés dans la fournaise ne cessaient d'alimenter le feu de naphte, de poix, d'étoupe et de sarments, 47 si bien que la flamme s'élevait de 49 coudées au-dessus de la fournaise. 48 En s'étendant, elle brûla les Chaldéens qui se trouvaient autour de la fournaise. 49 Mais l'ange du Seigneur descendit dans la fournaise auprès d'Azarias et de ses compagnons; il repoussa au-dehors la flamme du feu 50 et il leur souffla, au milieu de la fournaise, comme une fraîcheur de brise et de rosée, si bien que le feu ne les toucha aucunement et ne leur causa douleur ni angoisse. 51 Alors tous trois, d'une seule voix, se mirent à chanter, glorifiant et bénissant Dieu dans la fournaise, et disant 52 "Béni sois-tu, Seigneur, Dieu de nos pères, loué sois-tu, exalté éternellement. Béni soit ton nom de gloire et de sainteté, loué soit-il, exalté éternellement. 53 Béni sois-tu dans le temple de ta sainte gloire, chanté, glorifié par-dessus tout éternellement. 54 Béni sois-tu sur le trône de ton royaume, chanté par-dessus tout, exalté éternellement. 55 Béni sois-tu, toi qui sondes les abîmes, qui sièges sur les chérubins, loué, chanté par-dessus tout éternellement. 56 Béni sois-tu dans le firmament du ciel, chanté, glorifié éternellement. 57 Vous toutes, oeuvres du Seigneur, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement! 58 Anges du Seigneur, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement 59 O cieux, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement! 60 O vous, toutes les eaux au-dessus du ciel, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement! 61 O vous, toutes les puissances, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement! 62 O vous, soleil et lune, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement! 63 O vous, astres du ciel, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement! 64 O vous toutes, pluies et rosées, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement! 65 O vous tous, vents, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement! 66 O vous, feu et ardeur, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement! 67 O vous, froidure et ardeur, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement! 68 O vous, rosées et giboulées, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement! 69 O vous, gel et froidure, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement! 70 O vous, glaces et neiges, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement! 71 O vous, nuits et jours, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement! 72 O vous, lumière et ténèbre, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement! 73 O vous, éclairs et nuées, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement! 74 Que la terre bénisse le Seigneur qu'elle le chante et l'exalte éternellement! 75 O vous, montagnes et collines, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement! 76 O vous, toutes choses germant sur la terre, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement! 77 O vous, sources, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement! 78 O vous, mers et rivières, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement! 79 O vous, baleines et tout ce qui se meut dans les eaux, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement! 80 O vous tous, oiseaux du ciel, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement! 81 O vous tous, bêtes et bestiaux, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement! 82 O vous, enfants des hommes, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement! 83 O Israël, bénis le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement! 84 O vous, prêtres, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement! 85 O vous, ses serviteurs, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement! 86 O vous, esprits et âmes des justes, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez- le éternellement! 87 O vous, saints et humbles de coeur, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez- le éternellement! 88 Ananias, Azarias, Misaèl, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement! Car il nous a délivrés des enfers, il nous a sauvés de la main de la mort, il nous a arrachés à la fournaise de flamme ardente, il nous a tirés du milieu de la flamme. 89 Rendez grâces au Seigneur, car il est bon, car son amour est éternel. 90 Vous tous qui le craignez, bénissez le Seigneur Dieu des dieux, chantez-le, rendez-lui grâces, car son amour est éternel." 91 Alors le roi Nabuchodonosor s'émut et se leva en toute hâte. Il interrogea ses intimes: "N'avons-nous pas jeté ces trois hommes tout liés dans le feu?" Ils répondirent: "Assurément, ô roi." 92 Il dit: "Mais je vois quatre hommes en liberté qui se promènent dans le feu sans qu'il leur arrive de mal, et le quatrième a l'aspect d'un fils des dieux." 93 Nabuchodonosor s'approcha de l'ouverture de la fournaise de feu ardent et dit: "Shadrak, Méshak et Abed-Nego, serviteurs du Dieu Très-Haut, sortez et venez ici." Alors du milieu du feu sortirent Shadrak, Méshak et Abed-Nego. 94 S'assemblèrent satrapes, magistrats, gouverneurs et intimes du roi pour voir ces hommes: le feu n'avait pas eu de pouvoir sur leur corps, les cheveux de leur tête n'avaient pas été consumés, leur manteau n'avait pas été altéré, nulle odeur de feu ne s'attachait à eux. 95 Nabuchodonosor dit: "Béni soit le Dieu de Shadrak, Méshak et Abed-Nego, qui a envoyé son ange et délivré ses serviteurs, eux qui, se confiant en lui, ont désobéi à l'ordre du roi et ont livré leur corps plutôt que de servir ou d'adorer tout autre dieu que leur Dieu. 96 Voici le décret que je porte: Peuples, nations et langues, que tous ceux d'entre vous qui parleraient légèrement du Dieu de Shadrak, Méshak et Abed- Nego soient mis en pièces, et que leurs maisons soient changées en bourbiers, car il n'est pas d'autre dieu qui puisse délivrer de la sorte." 97 Alors le roi fit prospérer Shadrak, Méshak et Abed-Nego dans la province de Babylone. 98 Nabuchodonosor, Roi, à tous les peuples, nations, et langues qui habitent sur toute la terre: abondance de paix sur vous 99 Il m'a semblé bon de faire connaître les signes et merveilles qu'a faits pour moi le Dieu très haut. 100 Si grands, ses signes, si puissantes, ses merveilles, son royaume est un royaume éternel, son empire de génération en génération.

Chapitre 4

1 Moi, Nabuchodonosor, je me tenais sans souci dans ma maison, et florissant dans mon palais. 2 J'ai eu un songe: il m'a épouvanté; des angoisses, sur ma couche, et les visions de ma tête m'ont tourmenté. 3 Je décrétai: qu'on m'amène tous les sages de Babylone pour qu'ils me fassent connaître l'interprétation du rêve. 4 Magiciens, devins, Chaldéens et exorcistes sont venus: je leur dis mon rêve, ils ne m'en donnèrent pas l'interprétation. 5 Puis se présenta devant moi Daniel, surnommé Baltassar, selon le nom de mon dieu, et en qui réside l'esprit des dieux saints. Je lui dis mon songe 6 "Baltassar, chef des magiciens, je sais qu'en toi réside l'esprit des dieux saints et qu'aucun secret ne t'embarrasse voici le songe que j'ai eu; donne- m'en l'interprétation. 7 "Sur ma couche, j'ai contemplé les visions de ma tête "Voici: un arbre au centre de la terre, très grand de taille. 8 L'arbre grandit, devint puissant, sa hauteur atteignait le ciel, sa vue, les confins de toute la terre. 9 Son feuillage était beau, abondant son fruit; en lui chacun trouvait sa nourriture, il donnait l'ombre aux bêtes des champs, dans ses branches nichaient les oiseaux du ciel et toute chair se nourrissait de lui. 10 Je contemplai les visions de ma tête, sur ma couche. Voici: un Vigilant, un saint descend du ciel. 11 À pleine voix, il crie Abattez l'arbre, brisez ses branches, arrachez son feuillage, jetez son fruit, que les bêtes fuient son abri et les oiseaux ses branches. 12 Mais que restent en terre souche et racines dans des liens de fer et de bronze, dans l'herbe des champs. Qu'il soit baigné de la rosée du ciel et que l'herbe de la terre soit sa part avec les bêtes des champs. 13 Son coeur se détournera des hommes, un coeur de bête lui sera donné et sept temps passeront sur lui! 14 C'est la sentence que prononcent les Vigilants, la question tranchée par les saints, afin que sache tout vivant que le Très-Haut a domaine sur le royaume des hommes il le donne à qui lui plaît et élève le plus bas d'entre les hommes! 15 Tel est le songe que j'ai eu, moi Nabuchodonosor, roi. Toi, Baltassar, donne- m'en l'interprétation, car aucun des sages de mon royaume n'a pu m'en faire connaître l'interprétation; mais toi tu le peux, puisque en toi réside l'esprit des dieux saints." 16 Alors Daniel, surnommé Baltassar, fut un instant confondu et troublé dans ses pensées. Le roi dit: "Baltassar, ne sois pas troublé par ce songe et son interprétation." Baltassar répondit: "Monseigneur, ce songe soit pour ceux qui te haïssent, et son interprétation pour tes adversaires! 17 Cet arbre que tu as vu, grand et fort et élevé, atteignant au ciel et visible par toute la terre, 18 au beau feuillage, au fruit abondant, portant nourriture pour tous, sous lequel demeurent les bêtes des champs et dans ses branches nichent les oiseaux du ciel, 19 c'est toi, ô roi, qui es devenu grand et puissant, et ta grandeur a augmenté et a atteint jusqu'au ciel, et ton empire jusqu'aux confins de la terre. 20 "Quant à ce qu'a vu le roi: un Vigilant, un saint, descendu du ciel, qui disait: Abattez l'arbre, détruisez-le, mais la souche et ses racines, laissez- les en terre, dans des liens de fer et de bronze, dans l'herbe des champs, et qu'il soit baigné de la rosée du ciel et que sa part soit avec les bêtes des champs jusqu'à ce que sept temps soient passés sur lui 21 voici quelle en est l'interprétation, ô roi, et la décision du Très-Haut qui est venue sur mon Seigneur le roi 22 "Tu seras chassé d'entre les hommes et avec les bêtes des champs sera ta demeure, tu te nourriras d'herbe, comme les boeufs, tu seras baigné de la rosée du ciel, sept temps passeront sur toi, jusqu'à ce que tu aies appris que le Très-Haut a domaine sur le royaume des hommes et qu'il le donne à qui lui plaît. 23 "Et cette parole: Laissez la souche et les racines de l'arbre, c'est que ton royaume sera préservé pour toi jusqu'à ce que tu aies appris que les Cieux ont tout domaine. 24 C'est pourquoi, ô roi, agrée mon conseil: romps tes péchés par les oeuvres de justice, et tes iniquités en faisant miséricorde aux pauvres, afin d'avoir longue sécurité." 25 Tout cela advint au roi Nabuchodonosor. 26 Douze mois plus tard, se promenant sur la terrasse du palais royal de Babylone, 27 le roi disait: "N'est-ce pas là cette grande Babylone que j'ai bâtie, pour en faire ma résidence royale, par la force de ma puissance et pour la majesté de ma gloire?" 28 Ces paroles étaient encore dans sa bouche, quand une voix tomba du ciel "C'est à toi qu'il est parlé, ô roi Nabuchodonosor! la royauté s'est retirée de toi, 29 d'entre les hommes tu seras chassé, avec les bêtes des champs sera ta demeure, d'herbe, comme les boeufs, tu te nourriras, et sept temps passeront sur toi, jusqu'à ce que tu aies appris que le Très-Haut a domaine sur le royaume des hommes et qu'il le donne à qui lui plaît." 30 Et aussitôt, la parole s'accomplit en Nabuchodonosor: il fut chassé d'entre les hommes; comme les boeufs, il mangea de l'herbe, son corps fut baigné de la rosée du ciel, et ses cheveux poussèrent comme des plumes d'aigle et ses ongles comme des griffes d'oiseau. 31 "Au temps fixé, moi, Nabuchodonosor, je levai les yeux vers le ciel: l'intelligence me revint; alors je bénis le Très-Haut, louant et glorifiant Celui qui vit à jamais son empire est un empire éternel, son royaume, pour toutes les générations. 32 Tous les habitants de la terre, c'est comme s'ils ne comptaient pas, selon son bon plaisir, il agit avec l'armée du ciel et avec les habitants de la terre. Nul ne peut arrêter sa main ou lui dire: Qu'as-tu fait là? 33 À cet instant, l'intelligence me revint, et pour l'honneur de ma royauté me revinrent gloire et splendeur; mes conseillers et mes grands me réclamèrent, je fus rétabli dans ma royauté, et ma grandeur fut accrue. 34 À présent, moi, Nabuchodonosor, je loue, exalte et glorifie le Roi du Ciel, dont toutes les oeuvres sont vérité, toutes les voies justice, et qui sait abaisser ceux qui marchent dans l'orgueil."

Chapitre 5

1 Le roi Balthazar donna un grand festin pour ses seigneurs, qui étaient au nombre de mille, et devant ces mille il but du vin. 2 Ayant goûté le vin, Balthazar ordonna d'apporter les vases d'or et d'argent que son père Nabuchodonosor avait pris au sanctuaire de Jérusalem, pour y faire boire le roi, ses seigneurs, ses concubines et ses chanteuses. 3 On apporta donc les vases d'or et d'argent pris au sanctuaire du Temple de Dieu à Jérusalem, et y burent le roi et ses seigneurs, ses concubines et ses chanteuses. 4 Ils burent du vin et firent louange aux dieux d'or et d'argent, de bronze et de fer, de bois et de pierre. 5 Soudain apparurent des doigts de main humaine qui se mirent à écrire, derrière le lampadaire, sur le plâtre du mur du palais royal, et le roi vit la paume de la main qui écrivait. 6 Alors le roi changea de couleur, ses pensées se troublèrent, les jointures de ses hanches se relâchèrent et ses genoux se mirent à s'entrechoquer. 7 Il manda en criant devins, Chaldéens et exorcistes. Et le roi dit aux sages de Babylone: "Quiconque lira cette écriture et m'en découvrira l'interprétation, on le vêtira de pourpre, on lui mettra une chaîne d'or autour du cou et il gouvernera en troisième dans le royaume." 8 Alors, accoururent tous les sages du roi; mais ils ne purent ni lire l'écriture ni en faire connaître l'interprétation au roi. 9 Le roi Balthazar en fut très troublé, il changea de couleur et ses seigneurs demeurèrent perplexes. 10 S'en vint dans la salle du festin la reine, alertée par les paroles du roi et des seigneurs. Et la reine dit: "O roi, vis à jamais! Que tes pensées ne se troublent pas et que ton éclat ne se ternisse point. 11 Il est un homme dans ton royaume en qui réside l'esprit des dieux saints. Du temps de ton père, il se trouva en lui lumière, intelligence et sagesse pareille à la sagesse des dieux. Le roi Nabuchodonosor, ton père, le nomma chef des magiciens, devins, Chaldéens et exorcistes. 12 Et puisqu'il s'est trouvé en ce Daniel, que le roi avait surnommé Baltassar, un esprit extraordinaire, connaissance, intelligence, art d'interpréter les songes, de résoudre les énigmes et de défaire les noeuds, fais donc mander Daniel et il te fera connaître l'interprétation." 13 On fit venir Daniel devant le roi, et le roi dit à Daniel "Est-ce toi qui es Daniel, des gens de la déportation de Juda, amenés de Juda par le roi mon père? 14 J'ai entendu dire que l'esprit des dieux réside en toi et qu'il se trouve en toi lumière, intelligence et sagesse extraordinaire. 15 On m'a amené les sages et les devins pour lire cette écriture et m'en faire connaître l'interprétation, mais ils sont incapables de m'en découvrir l'interprétation. 16 J'ai entendu dire que tu es capable de donner des interprétations et de défaire des noeuds. Si donc tu es capable de lire cette écriture et de m'en faire connaître l'interprétation, tu seras revêtu de pourpre et tu porteras une chaîne d'or autour du cou et tu seras en troisième dans le royaume." 17 Daniel prit la parole et dit devant le roi: "Que tes dons te soient retournés, et donne à d'autres tes cadeaux! Pour moi, je lirai au roi cette écriture et je lui en ferai connaître l'interprétation. 18 O roi, le Dieu Très-Haut a donné royaume, grandeur, majesté et gloire à Nabuchodonosor ton père. 19 La grandeur qu'il lui avait donnée faisait trembler de crainte devant lui peuples, nations et langues: il tuait qui il voulait, laissait vivre qui il voulait, élevait qui il voulait, abaissait qui il voulait. 20 Mais son coeur s'étant élevé et son esprit durci jusqu'à l'arrogance, il fut rejeté du trône de sa royauté et la gloire lui fut ôtée. 21 Il fut retranché d'entre les hommes, et par le coeur il devint semblable aux bêtes; sa demeure fut avec les onagres; comme les boeufs il se nourrit d'herbe; son corps fut baigné de la rosée du ciel, jusqu'à ce qu'il eût appris que le Dieu Très-Haut a domaine sur le royaume des hommes et met à sa tête qui lui plaît. 22 Mais toi, Balthazar, son fils, tu n'as pas humilié ton coeur, bien que tu aies su tout cela 23 tu t'es exalté contre le Seigneur du Ciel, tu t'es fait apporter les vases de son Temple, et toi, tes seigneurs, tes concubines et tes chanteuses, vous y avez bu du vin, et avez fait louange aux dieux d'or et d'argent, de bronze et de fer, de bois et de pierre, qui ne voient, n'entendent, ni ne comprennent, et tu n'as pas glorifié le Dieu qui tient ton souffle entre ses mains et de qui relèvent toutes tes voies. 24 Il a donc envoyé cette main qui, toute seule, a tracé cette écriture. 25 L'écriture tracée, c'est: Mené, Mené, Teqel et Parsîn. 26 Voici l'interprétation de ces mots: Mené: Dieu a mesuré ton royaume et l'a livré; 27 Teqel: tu as été pesé dans la balance et ton poids se trouve en défaut; 28 Parsîn: ton royaume a été divisé et donné aux Mèdes et aux Perses." 29 Alors Balthazar ordonna de revêtir Daniel de pourpre, de lui mettre au cou une chaîne d'or et de proclamer qu'il gouvernerait en troisième dans le royaume. 30 Cette nuit-là, le roi chaldéen Balthazar fut assassiné

Chapitre 6

1 et Darius le Mède reçut le royaume, étant âgé déjà de 62 ans. 2 Il plut à Darius d'établir sur son royaume 120 satrapes pour tout le royaume, 3 sous la présidence de trois chefs Daniel en était un auxquels les satrapes auraient à rendre compte. Ceci afin d'empêcher qu'un tort fût fait au roi. 4 Ce même Daniel l'emportait si bien sur les chefs et les satrapes parce qu'il avait en lui un esprit extraordinaire, que le roi se proposait de le placer à la tête du royaume tout entier. 5 Alors les chefs et les satrapes se mirent en quête d'une affaire d'Etat qui pût faire du tort à Daniel; mais ils ne purent trouver d'affaire ou de manquement tant il était fidèle, et on ne trouvait à lui reprocher ni négligence ni manquement. 6 Ces hommes se dirent donc: "Faute d'affaire au préjudice de ce Daniel, trouvons-en une contre lui à propos de la religion de son Dieu." 7 Chefs et satrapes s'en vinrent donc en nombre auprès du roi et lui parlèrent ainsi: "O roi Darius, vis à jamais! 8 Chefs du royaume, magistrats, satrapes, ministres et gouverneurs, nous sommes tous d'avis que le roi devrait rendre un édit pour donner vigueur à l'interdit suivant: tout homme qui, au cours des 30 jours à venir, adressera une prière à quiconque, dieu ou homme, autre que toi, ô roi, sera jeté à la fosse aux lions. 9 O roi, donne à présent force de loi à cet interdit en signant cet acte, en sorte qu'on n'y change rien, selon la loi des Mèdes et des Perses, laquelle ne passe point." 10 En raison de quoi, le roi Darius signa l'acte d'interdit. 11 Apprenant que l'acte avait été signé, Daniel monta dans sa maison. Les fenêtres de sa chambre haute étaient orientées vers Jérusalem, et trois fois par jour il se mettait à genoux, priant et confessant Dieu; c'est ainsi qu'il avait toujours fait. 12 Ces hommes s'en vinrent en nombre et trouvèrent Daniel qui suppliait et implorait Dieu. 13 Alors ils s'introduisirent auprès du roi et lui rappelèrent l'interdit royal: "N'as-tu pas signé l'interdit selon lequel tout homme qui, dans les 30 jours, adresserait une prière à quiconque, dieu ou homme, autre que toi, ô roi, serait jeté dans la fosse aux lions?" Le roi répondit: "La chose est tranchée définitivement, selon la loi des Mèdes et des Perses, laquelle ne passe point." 14 Sur quoi, ils dirent au roi: "Daniel, cet homme d'entre les gens de la déportation de Juda, n'a cure de toi, ô roi, ni de l'interdit que tu as signé: trois fois par jour il s'acquitte de sa prière." 15 En entendant ces mots, le roi éprouva une grande douleur et résolut de sauver Daniel. Jusqu'au coucher du soleil, il s'ingénia à lui trouver une échappatoire. 16 Mais ces hommes s'empressèrent auprès du roi en disant "Sache, ô roi, que selon la loi des Mèdes et des Perses aucun interdit ou édit porté par le roi ne peut être révoqué." 17 Alors, le roi donna ordre de faire venir Daniel et de le jeter dans la fosse aux lions. Le roi dit à Daniel: "Ton Dieu, que tu as servi avec persévérance, c'est lui qui te sauvera." 18 On apporta une pierre qu'on posa sur l'entrée de la fosse, et le roi y apposa son sceau et celui de ses seigneurs, en sorte que rien ne pût être modifié de ce qui concernait Daniel. 19 Le roi rentra dans son palais, passa la nuit à jeûner et ne se laissa pas amener de concubines. Le sommeil le fuit 20 et dès l'aube, au petit jour, le roi se leva et se rendit en hâte à la fosse aux lions. 21 S'approchant de la fosse, il cria à Daniel d'une voix angoissée: "Daniel, serviteur du Dieu vivant, ce Dieu que tu sers avec persévérance a-t-il pu te faire échapper aux lions?" 22 Daniel répondit au roi: "O roi, vis à jamais! 23 Mon Dieu a envoyé son ange, il a fermé la gueule des lions et ils ne m'ont pas fait de mal, parce que j'ai été trouvé innocent devant lui. Et devant toi aussi, ô roi, je suis sans faute." 24 Le roi éprouva une grande joie et ordonna de faire sortir Daniel de la fosse. On fit sortir Daniel de la fosse et on le trouva indemne, parce qu'il avait eu foi en son Dieu. 25 Le roi manda ces hommes qui avaient calomnié Daniel et les fit jeter dans la fosse aux lions, eux, leurs enfants et leurs femmes: et avant même qu'ils eussent atteint le fond de la fosse, les lions s'étaient emparés d'eux et leur avaient broyé les os. 26 Et le roi Darius écrivit à tous peuples, nations et langues qui habitent sur toute la terre: "Abondance de paix sur vous! 27 Voici le décret que je porte: dans tout le domaine de mon royaume, que les gens tremblent et frémissent devant le Dieu de Daniel il est le Dieu vivant, il perdure à jamais, son royaume ne sera point détruit et son empire n'aura point de fin 28 il sauve et délivre, opère signes et merveilles aux cieux et sur la terre; il a sauvé Daniel du pouvoir des lions." 29 Ce même Daniel fleurit sous le règne de Darius et sous le règne de Cyrus le Perse.

Chapitre 7

1 En l'an un de Balthazar, roi de Babylone, Daniel vit un songe et des visions de sa tête, sur sa couche. Il rédigea le rêve par écrit. Début du récit 2 Daniel dit: J'ai contemplé des visions dans la nuit. Voici les quatre vents du ciel soulevaient la grande mer; 3 quatre bêtes énormes sortirent de la mer, toutes différentes entre elles. 4 La première était pareille à un lion avec des ailes d'aigle. Tandis que je la regardais, ses ailes lui furent arrachées, elle fut soulevée de terre et dressée sur ses pattes comme un homme, et un coeur d'homme lui fut donné. 5 Voici: une deuxième bête, tout autre, semblable à un ours, dressée d'un côté, trois côtes dans la gueule, entre les dents. Il lui fut dit: "Lève-toi, dévore quantité de chair." 6 Ensuite, je regardai et voici: une autre bête pareille à un léopard, portant sur les flancs quatre ailes d'oiseau; elle avait quatre têtes, et la domination lui fut donnée. 7 Ensuite je contemplai une vision dans les visions de la nuit. Voici: une quatrième bête, terrible, effrayante et forte extrêmement; elle avait des dents de fer énormes: elle mangeait, broyait, et foulait aux pieds ce qui restait. Elle était différente des premières bêtes et portait dix cornes. 8 Tandis que je considérais ses cornes, voici: parmi elles poussa une autre corne, petite; trois des premières cornes furent arrachées de devant elle, et voici qu'à cette corne, il y avait des yeux comme des yeux d'homme, et une bouche qui disait de grandes choses! 9 Tandis que je contemplais Des trônes furent placés et un Ancien s'assit. Son vêtement, blanc comme la neige; les cheveux de sa tête, purs comme la laine. Son trône était flammes de feu, aux roues de feu ardent. 10 Un fleuve de feu coulait, issu de devant lui. Mille milliers le servaient, myriade de myriades, debout devant lui. Le tribunal était assis, les livres étaient ouverts. 11 Je regardais; alors, à cause du bruit des grandes choses que disait la corne, tandis que je regardais, la bête fut tuée, son corps détruit et livré à la flamme de feu. 12 Aux autres bêtes la domination fut ôtée, mais elles reçurent un délai de vie, pour un temps et une époque. 13 Je contemplais, dans les visions de la nuit Voici, venant sur les nuées du ciel, comme un Fils d'homme. Il s'avança jusqu'à l'Ancien et fut conduit en sa présence. 14 À lui fut conféré empire, honneur et royaume, et tous peuples, nations et langues le servirent. Son empire est un empire éternel qui ne passera point, et son royaume ne sera point détruit. 15 Moi, Daniel, mon esprit en fut écrasé et les visions de ma tête me troublèrent. 16 Je m'approchai de l'un de ceux qui se tenaient là et lui demandai de me dire la vérité concernant tout cela. Il me répondit et me fit connaître l'interprétation de ces choses 17 "Ces bêtes énormes au nombre de quatre sont quatre rois qui se lèveront de la terre. 18 Ceux qui recevront le royaume sont les saints du Très-Haut, et ils posséderont le royaume pour l'éternité, et d'éternité en éternité." 19 Puis je demandai à connaître la vérité concernant la quatrième bête, qui était différente de toutes les autres, terrible extrêmement, aux dents de fer et aux griffes de bronze, qui mangeait et broyait, et foulait aux pieds ce qui restait; 20 et concernant les dix cornes qui étaient sur sa tête et l'autre corne poussa et les trois premières tombèrent, et cette corne avait des yeux et une bouche qui disait de grandes choses, et elle avait plus grand air que les autres cornes. 21 Je contemplais cette corne qui faisait la guerre aux saints et l'emportait sur eux, 22 jusqu'à la venue de l'Ancien qui rendit jugement en faveur des saints du Très- Haut, et le temps vint et les saints possédèrent le royaume. 23 Il dit "La quatrième bête sera un quatrième royaume sur la terre, différent de tous les royaumes. Elle mangera toute la terre, la foulera aux pieds et l'écrasera. 24 Et les dix cornes: de ce royaume, dix rois se lèveront et un autre se lèvera après eux; il sera différent des premiers et abattra les trois rois; 25 il proférera des paroles contre le Très-Haut et mettra à l'épreuve les saints du Très-Haut. Il méditera de changer les temps et le droit, et les saints seront livrés entre ses mains pour un temps et des temps et un demi-temps. 26 Mais le tribunal siégera et la domination lui sera ôtée, détruite et réduite à néant jusqu'à la fin. 27 Et le royaume et l'empire et les grandeurs des royaumes sous tous les cieux seront donnés au peuple des saints du Très-Haut. Son empire est un empire éternel et tous les empires le serviront et lui obéiront." 28 Ici finit le récit. Moi, Daniel, je fus grandement troublé dans mes pensées, ma mine changea et je gardai ces choses dans mon coeur.

Chapitre 8

1 En l'an trois du règne du roi Balthazar, une vision m'apparut, à moi Daniel, après celle qui m'était apparue en premier. 2 Je contemplais la vision, et tandis que je contemplais, je me trouvais à Suse, la place forte qui est dans la province d'Elam; et, contemplant la vision, je me trouvais à la porte de l'Ulaï. 3 Je levai les yeux pour voir. Voici: un bélier se tenait devant la porte. Il avait deux cornes; les deux cornes étaient hautes, mais l'une plus que l'autre, et la plus haute qui se dressa fut la seconde. 4 Je vis le bélier donner de la corne vers l'ouest, vers le nord et vers le sud. Nulle bête ne pouvait lui résister, rien ne pouvait lui échapper. Il faisait ce qui lui plaisait et devint puissant. 5 Voici ce que je discernai: un bouc vint de l'occident, ayant parcouru la terre entière mais sans toucher le sol, et le bouc avait une corne "magnifique" entre les yeux. 6 Il s'approcha du bélier aux deux cornes que j'avais vu se tenir devant la porte, et courut vers lui dans l'ardeur de sa force. 7 Je le vis atteindre et affronter le bélier: il était en rage contre lui et frappa le bélier, lui brisant les deux cornes, sans que le bélier eût la force de lui résister; il le jeta à terre et le foula aux pieds; personne n'était là pour délivrer le bélier. 8 Le bouc devint très puissant, mais, en pleine force, la grande corne se brisa et à sa place se dressèrent quatre "magnifiques" à l'encontre des quatre vents du ciel. 9 De l'une d'elles, de la petite, sortit une corne, mais qui grandit beaucoup dans la direction du sud et de l'orient et du Pays de Splendeur. 10 Elle grandit jusqu'aux armées du ciel, précipita à terre des armées et des étoiles et les foula aux pieds. 11 Elle s'exalta même contre le Prince de l'armée, abolit le sacrifice perpétuel et renversa le fondement de son sanctuaire 12 et l'armée; sur le sacrifice elle posa l'iniquité et renversa à terre la vérité; elle agit et réussit. 13 J'entendis un saint qui parlait, et un autre saint dit à celui qui parlait: "Jusques à quand la vision: le sacrifice perpétuel, désolation de l'iniquité, sanctuaire et légion foulés aux pieds?" 14 Il lui dit: "Encore 2.300 soirs et matins, alors le sanctuaire sera revendiqué." 15 Moi, Daniel, contemplant cette vision, j'en cherchai l'intelligence. Voici, se tenant devant moi, quelqu'un qui avait l'aspect d'un homme. 16 J'entendis une voix d'homme, sur l'Ulaï, criant: "Gabriel, donne-lui l'intelligence de cette vision!" 17 Il s'avança vers le lieu où je me tenais, et, comme il approchait, je fus saisi de terreur et tombai face contre terre. Il me dit: "Fils d'homme, comprends: c'est le temps de la Fin que révèle la vision." 18 Il parlait encore que je m'évanouis, la face contre terre. Il me toucha et me releva. 19 Il dit: "Voici, je vais te faire connaître ce qui viendra à la fin de la Colère, pour la Fin assignée. 20 Le bélier que tu as vu, ses deux cornes, ce sont les rois des Mèdes et des Perses. 21 Le bouc velu est le roi de Yavân, la grande corne qui est entre ses yeux, c'est le premier roi. 22 La corne brisée et les quatre cornes qui ont poussé à sa place, sont quatre royaumes issus de sa nation mais qui n'auront pas sa force. 23 "Et au terme de leur règne, au temps de la plénitude de leurs péché, se lèvera un roi au visage fier, sachant pénétrer les énigmes. 24 Sa puissance croîtra en force, mais non par sa propre puissance il tramera des choses inouïes il prospérera dans ses entreprises, il détruira des puissants et le peuple des saints. 25 Et, par son intelligence, la trahison réussira entre ses mains. Il s'exaltera dans son coeur et détruira un grand nombre par surprise. Il s'opposera au Prince des Princes, mais sans acte de main il sera brisé. 26 Elle est vraie, la vision des soirs et des matins qui a été dite, mais, toi, garde silence sur la vision, car il doit s'écouler bien des jours." 27 Alors, moi Daniel, je défaillis et je fus malade plusieurs jours. Puis je me levai, pour accomplir mon office auprès du roi, gardant silence sur la vision, et demeurant sans la comprendre.

Chapitre 9

1 En l'an un de Darius, de la race des Mèdes, fils d'Artaxerxès, qui régna sur le royaume de Chaldée, 2 en l'an un de son règne, moi, Daniel, je scrutai les Ecritures, computant le nombre des années tel qu'il fut révélé par Yahvé au prophète Jérémie qui doivent s'accomplir pour les ruines de Jérusalem, à savoir 70 ans. 3 Je tournai ma face vers le Seigneur Dieu pour implorer un délai de prière et de supplications dans le jeûne, le sac et la poussière. 4 Je suppliai Yahvé mon Dieu, faisant confession "Ah! mon Seigneur, Dieu grand et redoutable, qui gardes l'Alliance et la grâce pour ceux qui t'aiment et observent tes commandements. 5 Nous avons péché, nous avons commis l'iniquité, nous avons fait le mal, nous avons trahi et nous nous sommes détournés de tes commandements et décisions. 6 Nous n'avons pas écouté tes serviteurs, les prophètes qui parlaient en ton nom à nos rois, à nos princes, à nos pères, à tout le peuple du pays. 7 À toi, Seigneur, la justice, à nous la honte au visage, comme en ce jour, à nous, gens de Juda, habitants de Jérusalem, tout Israël, proches et lointains, dans tous les pays où tu nous as chassés à cause des infidélités commises à ton égard. 8 Yahvé, à nous la honte au visage, à nos rois, à nos princes, à nos pères, parce que nous avons péché contre toi. 9 Au Seigneur notre Dieu, les miséricordes et les pardons, car nous l'avons trahi, 10 et nous n'avons pas écouté la voix de Yahvé notre Dieu pour marcher selon les lois qu'il nous avait données par ses serviteurs les prophètes. 11 Tout Israël a transgressé ta loi, a déserté sans écouter ta voix, et se sont répandues sur nous la malédiction et l'imprécation inscrites dans la loi de Moïse, le serviteur de Dieu car nous avons péché contre lui. 12 Et il a mis a exécution les paroles qu'il avait dites contre nous et contre les princes qui nous gouvernaient: il ferait venir à nous calamité si grande qu'il n'en sera pas sous le ciel de plus grande qu'à Jérusalem. 13 Ainsi qu'il est écrit dans la loi de Moïse, toute cette calamité est venue sur nous, mais nous n'avons pas rasséréné la face de Yahvé, notre Dieu, en revenant de nos iniquités, en apprenant à connaître ta vérité. 14 Yahvé a veillé à la calamité, il l'a fait venir sur nous. Car juste est Yahvé notre Dieu, dans toutes les oeuvres qu'il a faites, mais nous, nous n'avons pas écouté sa voix. 15 Et maintenant, Seigneur notre Dieu, qui par ta main puissante as fait sortir ton peuple du pays d'Egypte, et ton renom en perdure jusqu'à ce jour, nous avons péché, nous avons commis le mal. 16 Seigneur, par toutes tes justices, détourne ta colère et ta fureur de Jérusalem, ta ville, ta montagne sainte, car à cause de nos péchés et des fautes de nos pères, Jérusalem et ton peuple sont en opprobre à tous ceux qui nous environnent. 17 Et maintenant, écoute, ô notre Dieu, la prière de ton serviteur et ses supplications. Que ta face illumine ton sanctuaire désolé, par toi-même, Seigneur! 18 Prête l'oreille, mon Dieu, et écoute! Ouvre les yeux et vois nos désolations et la ville sur laquelle on invoque ton nom! Ce n'est pas en raison de nos oeuvres justes que nous répandons devant toi nos supplications, mais en raison de tes grandes miséricordes. 19 Seigneur, écoute! Seigneur, pardonne! Seigneur, veille et agis! Ne tarde point! par toi-même, mon Dieu! car ton nom est invoqué sur ta ville et ton peuple." 20 Je parlais encore, proférant ma prière, confessant mes péchés et les péchés de mon peuple Israël, et répandant ma supplication devant Yahvé mon Dieu, pour la sainte montagne de mon Dieu; 21 je parlais encore en prière, quand Gabriel, l'être que j'avais vu en vision au début, fondit sur moi en plein vol, à l'heure de l'oblation du soir. 22 Il vint, me parla et me dit: "Daniel, me voici: je suis sorti pour venir t'instruire dans l'intelligence. 23 Dès le début de ta supplication une parole a été émise et je suis venu te l'annoncer. Tu es l'homme des prédilections. Pénètre la parole, comprends la vision 24 "Sont assignées 70 semaines pour ton peuple et ta ville sainte pour mettre un terme à la transgression, pour apposer les scellés aux péchés, pour expier l'iniquité, pour introduire éternelle justice, pour sceller vision et prophétie, pour oindre le Saint des Saints. 25 Prends-en connaissance et intelligence Depuis l'instant que sortit cette parole Qu'on revienne et qu'on rebâtisse Jérusalem jusqu'à un Prince Messie, sept semaines et 62 semaines, restaurés, rebâtis places et remparts, mais dans l'angoisse des temps. 26 Et après les 62 semaines, un messie supprimé, et il n'y a pas pour lui... la ville et le sanctuaire détruits par un prince qui viendra. Sa fin sera dans le cataclysme et, jusqu'à la fin, la guerre et les désastres décrétés. 27 Et il consolidera une alliance avec un grand nombre. Le temps d'une semaine; et le temps d'une demi- semaine il fera cesser le sacrifice et l'oblation, et sur l'aile du Temple sera l'abomination de la désolation jusqu'à la fin, jusqu'au terme assigné pour le désolateur."

Chapitre 10

1 En l'an trois de Cyrus, roi de Perse, une parole fut révélée à Daniel, surnommé Baltassar: parole sûre; haute lutte. Il pénétra la parole, l'intelligence lui en fut donnée en vision. 2 En ces temps-là, moi, Daniel, je faisais une pénitence de trois semaines 3 je ne mangeais point de nourriture désirable; viande ni vin n'approchaient de ma bouche, et je ne m'oignais point, jusqu'au terme de ces trois semaines. 4 Le vingt-quatrième jour du premier mois, étant au bord du grand fleuve, le Tigre, 5 je levai les yeux pour regarder. Voici Un homme vêtu de lin, les reins ceints d'or pur, 6 son corps avait l'apparence de la chrysolithe, son visage, l'aspect de l'éclair, ses yeux comme des lampes de feu, ses bras et ses jambes comme l'éclat du bronze poli, le son de ses paroles comme la rumeur d'une multitude. 7 Seul, moi Daniel, je contemplais cette apparition; les hommes qui étaient avec moi ne voyaient pas la vision, mais un grand tremblement s'abattit sur eux et ils s'enfuirent pour se cacher. 8 Je demeurai seul, contemplant cette grande vision; j'étais sans force, mon visage changea, défiguré, ma force m'abandonna. 9 J'entendis le son de ses paroles, et au son de ses paroles je défaillis et tombai face contre terre. 10 Voici: une main me toucha, faisant frémir mes genoux et les paumes de mes mains. 11 Il me dit: "Daniel, homme des prédilections, comprends les paroles que je vais te dire; lève-toi; me voici, envoyé à toi." Il dit ces mots et je me relevai en tremblant. 12 Il me dit: "Ne crains point, Daniel, car du premier jour où, pour comprendre, tu as résolu de te mortifier devant ton Dieu, tes paroles ont été entendues, et c'est à cause de tes paroles que je suis venu. 13 Le Prince du royaume de Perse m'a résisté pendant 21 jours, mais Michel, l'un des Premiers Princes, est venu à mon aide. Je l'ai laissé affrontant les rois de Perse, 14 et je suis venu te faire comprendre ce qui adviendra à ton peuple, à la fin des jours. Car voici pour ces jours une nouvelle vision." 15 Lorsqu'il m'eut dit ces choses, je me prosternai à terre sans rien dire; 16 et voici: une semblance de fils d'homme me toucha les lèvres. J'ouvris la bouche pour parler, et je dis à celui qui se tenait devant moi: "Mon Seigneur, à cette apparition, l'angoisse revient sur moi et je n'ai plus de forces. 17 Et comment le serviteur de mon Seigneur que voici, pourra-t-il parler avec mon Seigneur, alors que déjà il n'est plus de force en moi et que le souffle m'abandonne?" 18 De nouveau l'apparence humaine me toucha et me réconforta. 19 Il dit: "Ne crains point, homme des prédilections; paix à toi, prends force et courage!" Et tandis qu'il me parlait, je me sentais fortifié et je dis: "Que mon Seigneur parle, car tu m'as réconforté." 20 Alors il dit: "Sais-tu pourquoi je suis venu à toi? Je dois retourner combattre le Prince de Perse: quand j'en aurai fini, voici que viendra le Prince de Yavân. 21 Mais je vais t'annoncer ce qui est inscrit dans le Livre de Vérité. Nul ne me prête main-forte pour ces choses, sinon Michel, votre Prince,

Chapitre 11

1 mon appui pour me prêter main-forte et me soutenir. 2 À présent, je vais t'annoncer la vérité. "Voici: trois rois encore se lèveront pour la Perse; le quatrième aura plus de richesses qu'eux tous, et lorsque sa richesse l'aura rendu puissant, il se lèvera contre tous les royaumes de Yavân. 3 Un roi vaillant se lèvera et gouvernera un vaste empire et fera ce qu'il lui plaît. 4 Tandis qu'il s'élèvera, son royaume sera brisé et partagé aux quatre vents du ciel, mais non pas au profit de sa descendance; il ne sera pas gouverné comme il l'avait gouverné, car son royaume sera extirpé et livré à d'autres qu'elle. 5 Le roi du Midi deviendra fort; un de ses princes l'emportera sur lui et son empire sera plus grand que le sien. 6 Quelques années plus tard ils contracteront une alliance et la fille du roi du Midi s'en viendra auprès du roi du Nord pour exécuter les accords. Mais la force de son bras ne tiendra pas, ni sa descendance ne subsistera: elle sera livrée, elle et ceux qui l'ont amenée, et son enfant, et celui qui a eu pouvoir sur elle. En son temps, 7 un rejeton de ses racines se lèvera à sa place, qui s'en viendra vers les remparts et pénétrera dans la forteresse du roi du Nord, et il les traitera en vainqueur. 8 Leurs dieux mêmes, leurs statues et leurs vases précieux d'argent et d'or seront le butin qu'il emportera en Egypte. Pendant quelques années il se tiendra à distance du roi du Nord. 9 Il se rendra vers le royaume du roi du Midi puis s'en retournera dans son pays. 10 Ses fils se lèveront et réuniront une multitude de forces puissantes, et il s'avancera, déferlera, passera et se lèvera de nouveau jusqu'à sa forteresse. 11 Et le roi du Midi se mettra en fureur et partira en guerre contre le roi du Nord qui ralliera une grande multitude; mais la multitude sera livrée entre ses mains. 12 La multitude sera anéantie; son coeur s'exaltera, il abattra des myriades, mais il n'aura point de force. 13 Le roi du Nord reviendra, ayant levé des multitudes plus nombreuses que les premières, et après des années il s'avancera avec une grande armée et un abondant équipement. 14 En ces temps un grand nombre se dresseront contre le roi du Midi et les violents parmi ceux de ton peuple se lèveront pour accomplir la vision, mais ils trébucheront. 15 Viendra le roi du Nord qui construira des retranchements pour assiéger une ville fortifiée. Les bras du Midi ne résisteront pas; l'élite du peuple n'aura pas la force de résister. 16 Celui qui s'avance contre lui le traitera selon son bon plaisir, personne ne lui résistera: il se tiendra dans le Pays de Splendeur, la destruction entre les mains. 17 Il aura en tête de conquérir son royaume tout entier; puis il fera un pacte avec lui en lui donnant une fille des femmes afin de le détruire, mais cela ne tiendra pas et ne sera pas à lui. 18 Il se tournera vers les îles et en prendra un grand nombre; mais un magistrat fera cesser son outrage sans qu'il puisse lui revaloir son outrage. 19 Il tournera sa face vers les bastions de son pays, mais il trébuchera, tombera, on ne le trouvera plus. 20 À sa place en viendra un qui fera passer un exacteur portant atteinte à la splendeur royale: en quelques jours il sera brisé, mais non au vu de tous ou à la guerre. 21 "À sa place se lèvera un misérable: on ne lui donnera pas les honneurs de la royauté. Il s'en viendra à son aise et s'emparera du royaume par des intrigues. 22 Les forces seront en débâcle devant lui et seront brisées même le Prince d'une alliance. 23 Par ses complicités il agira en traître et ira en se fortifiant, bien qu'avec peu de monde. 24 À son aise, il envahira les grasses provinces, agissant comme n'avaient agi ni ses pères ni les pères de ses pères, dispersant parmi eux butin, profits et richesses, tendant ses stratagèmes contre les forteresses, pour un temps. 25 Il excitera sa force et son coeur contre le roi du Midi, avec une grande armée. Le roi du Midi se lèvera pour la guerre avec une armée très grande et très puissante, mais il ne tiendra pas, car des stratagèmes seront tendus contre lui. 26 Et ceux qui mangeaient de ses mets le mettront en pièces; son armée sera débordée, et nombreux tomberont les morts. 27 Les deux rois, leur coeur tourné vers le mal, assis à la même table, diront des mensonges; mais ils n'aboutiront point, car le temps fixé est encore à venir. 28 Il rentrera dans son pays avec de grandes richesses, le coeur contre l'Alliance sainte; il agira, puis il rentrera dans son pays. 29 Le moment venu, il retournera vers le Midi, mais il n'en sera pas de la fin comme du commencement. 30 Les vaisseaux des Kittim viendront contre lui et il sera découragé. Il reviendra et sévira furieusement contre l'Alliance sainte, et de nouveau, il aura en considération ceux qui abandonnent l'Alliance sainte. 31 Des forces viendront de sa part profaner le sanctuaire-citadelle, ils aboliront le sacrifice perpétuel, et y mettront l'abomination de la désolation. 32 Ceux qui transgressent l'Alliance, il les pervertira par ses paroles douces, mais les gens qui connaissent leur Dieu s'affermiront et agiront. 33 Les doctes d'entre le peuple enseigneront la multitude; ils trébucheront par l'épée et la flamme, et la captivité et la spoliation durant des jours. 34 Qu'ils trébuchent, peu de gens leur viendront en aide; nombreux seront ceux qui s'associeront à eux par des intrigues. 35 Parmi les doctes, certains trébucheront, en sorte que dans le nombre il y en ait qui soient purifiés, lavés et blanchis jusqu'au temps de la Fin, car le temps fixé est encore à venir. 36 Le roi agira selon son bon plaisir, s'enorgueillissant et s'exaltant par- dessus tous les dieux, contre le Dieu des dieux il dira des choses inouïes et il prospérera jusqu'à ce que soit comble la colère car ce qui est déterminé s'accomplira. 37 Sans égards pour les dieux de ses pères, sans égards pour le favori des femmes ou pour tout autre dieu, c'est lui-même qu'il exaltera au-dessus de tout. 38 À leur place il vénérera le dieu des forteresses, il vénérera un dieu que ses pères n'ont point connu, par l'or et l'argent, pierres précieuses et choses de prix. 39 Il prendra comme défenseurs des forteresses le peuple d'un dieu étranger, à ceux qu'il reconnaîtra, il fera grands honneurs en leur donnant autorité sur la multitude, et en partageant la terre pour un rendement. 40 "Au temps de la Fin, le roi du Midi s'affrontera avec lui; le roi du Nord déferlera sur lui avec ses chars, ses cavaliers et ses nombreux navires. Il viendra dans les pays, qu'il envahira et traversera. 41 Il viendra dans le Pays de Splendeur, et il en tombera un grand nombre, mais ceux-ci échapperont de ses mains: Edom et Moab et les restes des fils d'Ammon. 42 Il étendra sa main sur les pays: le pays d'Egypte n'y échappera point. 43 Il aura en son pouvoir les trésors d'or et d'argent et toutes les choses précieuses d'Egypte. Libyens et Kushites seront à ses pieds. 44 Mais des rumeurs viendront le troubler de l'Orient et du Nord; il s'en ira en grande fureur détruire et exterminer une multitude. 45 Il dressera les tentes de ses quartiers entre la mer et les monts de la Sainte Splendeur. Il s'en ira jusqu'à son terme pour lui aucun secours.

Chapitre 12

1 "En ce temps se lèvera Michel, le grand Prince qui se tient auprès des enfants de ton peuple. Ce sera un temps d'angoisse tel qu'il n'y en aura pas eu jusqu'alors depuis que nation existe. En ce temps-là, ton peuple échappera: tous ceux qui se trouveront inscrits dans le Livre. 2 "Un grand nombre de ceux qui dorment au pays de la poussière s'éveilleront, les uns pour la vie éternelle, les autres pour l'opprobre, pour l'horreur éternelle. 3 Les doctes resplendiront comme la splendeur du firmament, et ceux qui ont enseigné la justice à un grand nombre, comme les étoiles, pour toute l'éternité. 4 Toi, Daniel, serre ces paroles et scelle le livre jusqu'au temps de la Fin. Beaucoup erreront de-ci de-là, et l'iniquité grandira." 5 Je regardai, moi Daniel, et voici: deux autres se tenaient debout, de part et d'autre du fleuve. 6 L'un dit à l'homme vêtu de lin, qui était en amont du fleuve "Jusques à quand, le temps des choses inouïes?" 7 J'entendis l'homme vêtu de lin, qui se tenait en amont du fleuve: il leva la main droite et la main gauche vers le ciel et attesta par l'Eternel Vivant: "Pour un temps, des temps et un demi-temps, et toutes ces choses s'achèveront quand sera achevé l'écrasement de la force du Peuple saint." 8 J'écoutai sans comprendre. Puis je dis: "Mon Seigneur, quel sera cet achèvement?" 9 Il dit: "Va, Daniel; ces paroles sont closes et scellées jusqu'au temps de la Fin. 10 Beaucoup seront lavés, blanchis et purifiés; les méchants feront le mal, les méchants ne comprendront point; les doctes comprendront. 11 À compter du moment où sera aboli le sacrifice perpétuel et posée l'abomination de la désolation: 1.290 jours. 12 Heureux celui qui tiendra et qui atteindra 1.335 jours. 13 Pour toi, va, prends ton repos; et tu te lèveras pour ta part à la fin des jours."

Chapitre 13

Suzanne et le jugement de Daniel

1 À Babylone vivait un homme du nom de Ioakim. 2 Il avait épousé une femme du nom de Suzanne, fille d'Helcias; elle était d'une grande beauté et craignait Dieu, 3 car ses parents étaient des justes et avaient élevé leur fille dans la loi de Moïse. 4 Ioakim était fort riche, un jardin était proche de sa maison, et les juifs se rendaient chez lui en grand nombre, car on l'estimait plus que tout autre. 5 Cette année-là, on avait choisi dans le peuple deux vieillards qu'on avait désignés comme juges. C'est eux que vise la parole du Seigneur: «L'iniquité est venue en Babylone des vieillards et des juges qui se donnaient pour guides du peuple.» 6 Ces gens fréquentaient la maison de Ioakim et tous ceux qui avaient quelque procès s'adressaient à eux. 7 Lorsque tout le monde s'était retiré, vers midi, Suzanne venait se promener dans le jardin de son époux. 8 Les deux vieillards qui la voyaient tous les jours entrer pour sa promenade se mirent à la désirer. 9 Ils en perdirent 1e sens, négligeant de regarder vers le Ciel et oubliant ses justes jugements. 10 Tous deux blessés de cette passion, ils se cachaient l'un à l'autre leur tourment. 11 Honteux d'avouer le désir qui les pressait de coucher avec elle, 12 ils n'en rusaient pas moins chaque jour pour la voir. 13 Un jour, s'étant quittés sur ces mots: «Rentrons chez nous, c'est l'heure du déjeuner», et chacun s'en étant allé de son côté, 14 chacun aussi revint sur ses pas et ils se retrouvèrent face à face. Forcés alors de s'expliquer, ils s'avouèrent leur passion et convinrent de chercher le moment où ils pourraient surprendre Suzanne seule. 15 Ils attendaient donc l'occasion favorable. Un jour, Suzanne vint, comme les jours précédents, accompagnée seulement de deux petites servantes, et, comme il faisait chaud, elle voulut se baigner au jardin. 16 I1 n'y avait personne: seuls les deux vieillards, cachés, étaient aux aguets. 17 Elle dit aux servantes: «Apportez-moi de l'huile et du baume, et fermez la porte du jardin, afin que je puisse me baigner.» 18 Elles obéirent, fermèrent la porte du jardin, et rentrèrent dans la maison par une porte latérale pour y chercher ce que Suzanne avait demandé, sans rien savoir des vieillards qui se tenaient cachés. 19 À peine les servantes étaient-elles parties, qu'ils furent debout et lui dirent, en se jetant sur elle: 20 «La porte du jardin est close, personne ne nous voit. Nous te désirons, cède et couche avec nous! 21 Si tu refuses, nous nous porterons témoins en disant qu'un jeune homme était avec toi et que tu avais éloigné tes servantes pour cette raison.» 22 Suzanne gémit: «Me voici traquée de toutes parts: si je cède, c'est pour moi la mort, si je résiste, je ne vous échapperai pas. 23 Mais mieux vaut pour moi tomber innocente entre vos mains que de pécher à la face du Seigneur.» 24 Suzanne appela alors à grands cris. Les deux vieillards se mirent aussi à crier contre elle, 25 et l'un d'eux courut ouvrir la porte du jardin. 26 Quand les gens de la maison entendirent ces cris dans le jardin, ils s'y précipitèrent par la porte latérale pour voir ce qui arrivait, 27 et quand les vieillards eurent conté leur histoire, les serviteurs se sentirent tout confus, car jamais rien de semblable n'avait été dit de Suzanne. 28 Le lendemain, on se rassembla chez Ioakim, son mari. Les vieillards y vinrent, iniques et ne songeant qu'à procurer sa mort. 29 Ils s'adressèrent à l'assemblée: «Qu'on fasse comparaître Suzanne, fille d'Helcias, femme de Ioakim.» On la manda: 30 elle parut donc, accompagnée de ses parents, de ses enfants et de tous ses proches. 31 Or Suzanne était très délicate et fort belle à voir. 32 Comme elle était voilée, ces misérables lui firent ôter son voile pour se rassasier de sa beauté. 33 Tous les siens pleuraient, ainsi que tous ceux qui la voyaient. 34 Les deux vieillards se levèrent au milieu de l'assemblée et lui posèrent les mains sur la tête. 35 Elle pleurait, le visage tourné vers le ciel, son coeur sûr de Dieu. 36 Les vieillards parlèrent: «Tandis que nous nous promenions seuls dans le jardin, cette femme y est entrée avec deux servantes. Elle a fermé la porte puis elle a renvoyé les servantes. 37 Un jeune homme qui était caché s'est approché d'elle et ils ont couché ensemble. 38 Nous étions au bout du jardin et, voyant cette iniquité, nous nous sommes précipités vers eux. 39 Nous les avons bien vus ensemble, mais nous n'avons pu nous emparer du jeune homme: il était plus fort que nous, il a ouvert la porte et a pris la fuite. 40 Quant à elle, nous l'avons saisie et nous lui avons demandé qui c'était. 41 Elle n'a pas voulu nous le dire. Voilà notre témoignage.» L'assemblée les crut: c'étaient des anciens du peuple, des juges. Suzanne fut donc condamnée à mort. 42 Elle cria très haut: «Dieu éternel, toi qui connais les secrets, toi qui connais toute chose avant qu'elle n'arrive, 43 tu sais qu'ils ont porté sur moi un faux témoignage. Et voici que je meurs, innocente de tout ce que leur malice a forgé contre moi.» 44 Le Seigneur l'entendit 45 et, comme on l'emmenait à la mort, il suscita l'esprit saint d'un jeune enfant, Daniel, 46 qui se mit à crier: «Je suis pur du sang de cette femme!» 47 Tout le monde se retourna vers lui et on lui demanda: «Que signifient les paroles que tu as dites?» 48 Debout au milieu de l'assemblée, il répondit: «Vous êtes donc assez fous, enfants d'Israël, pour condamner sans enquête et sans évidence une fille d'Israël? 49 Retournez au lieu du jugement, car ces gens ont porté contre elle un faux témoignage.» 50 Tout le monde se hâta d'y retourner et les anciens dirent à Daniel: «Viens siéger au milieu de nous et dis-nous ta pensée, puisque Dieu t'a donné la dignité de l'âge.» 51 Daniel leur dit alors: «Séparez-les bien l'un de l'autre et je les interrogerai.» 52 On les sépara, puis Daniel fit venir l'un d'eux et lui dit: «Tu as vieilli dans l'iniquité et voici, pour t'accabler, les fautes de ta vie passée, 53 porteur d'injustes jugements, qui condamnais les innocents et acquittais les coupables, alors que le Seigneur dit: «Tu ne feras pas mourir l'innocent et le juste!» 54 Allons, si tu l'as si bien vue, dis-nous sous quel arbre tu les as vus ensemble.» II répondit: «Sous un acacia.» 55 «En vérité, dit Daniel, ton mensonge te retombe sur la tête: déjà l'ange de Dieu a reçu de lui ta sentence et vient te fracasser par le milieu.» 56 Il le renvoya, fit venir l'autre et lui dit: «Race de Canaan, et non pas de Juda, la beauté t'a égaré, le désir a perverti ton coeur! 57 Ainsi agissiez-vous avec les filles d'Israël, et la peur les faisait consentir à votre commerce. Mais voici qu'une fille de Juda n'a pu supporter votre iniquité! 58 Allons, dis-mois sous quel arbre tu les as surpris ensemble.» Il répondit: «Sous un tremble.» 59 «En vérité, dit Daniel, toi aussi, ton mensonge te retombe sur la tête: voici l'ange de Dieu qui attend, l'épée à la main, de te trancher par le milieu, pour en finir avec vous.» 60 Alors l'assemblée entière poussa de grands cris, bénissant Dieu qui sauve ceux qui espèrent en lui. 61 Puis elle se retourna contre les deux vieillards que Daniel, de leur propre bouche, avait convaincus de faux témoignage. 62 Selon la loi de Moïse, on leur fit subir la peine qu'ils avaient voulu faire subir à leur prochain. On les mit à mort, et ce jour-là fut préservé un sang innocent. 63 Helcias et sa femme rendirent grâce à Dieu, pour leur fille Suzanne, ainsi que Ioakim son mari et tous ses proches, de ce que rien d'indigne ne s'était trouvé en elle. 64 Et de ce jour, Daniel fut grand aux yeux du peuple.

Chapitre 14

Bel et le serpent

Daniel et les prêtres de Bel

1 Le roi Astyage rejoignit ses pères, et Cyrus de Perse lui succéda. 2 Daniel vivait auprès du roi, qui l'honorait plus que tout autre de ses amis. 3 Or il y avait à Babylone une idole nommée Bel à qui l'on faisait offrande tous les jours de douze artabes de fleur de farine, de quarante brebis et de six mesures de vin. 4 Le roi vénérait l'idole et allait tous les jours l'adorer. Daniel, lui, adorait son Dieu. 5 Aussi le roi lui dit-il: «Pourquoi n'adores-tu pas Bel?» Il répondit: «Je n'adore point d'idoles faites de main d'homme, mais seulement le Dieu vivant qui a fait le ciel et la terre et qui a puissance sur toute chair.» 6 Alors le roi: «Tu crois donc que Bel n'est pas un dieu vivant? Tu ne vois donc pas tout ce qu'il mange et boit tous les jours?» 7 Daniel se mit à rire: «Ne t'y trompe pas dit-il, ô roi; au-dedans c'est de l'argile, au-dehors du cuivre, et ça n'a jamais rien mangé ni bu.» 8 Le roi se mit en colère; il fit venir ses prêtres et leur dit: «Si vous ne me dites pas qui consomme cette nourriture, vous mourrez; mais si vous prouvez que c'est bien Bel, Daniel mourra pour l'avoir blasphémé.» 9 Daniel dit au roi: «Qu'il soit fait selon ta parole!» Ces prêtres étaient au nombre de soixante-dix, sans compter les femmes et les enfants. 10 Le roi se rendit donc avec Daniel au temple de Bel 11 et les prêtres de Bel lui dirent: «Nous, nous allons sortir d'ici; et toi, ô roi, tu vas faire servir le repas et offrir le vin mêlé; fais ensuite fermer la porte et scelle-la de ton sceau; quand tu viendras demain matin, si tu ne constates pas que tout a été mangé par Bel, la mort sera notre peine; autrement, ce sera celle de ce calomniateur de Daniel.» 12 Ils pensaient, dans leur impudence, à un passage secret qu'ils avaient fait faire sous la table et par où ils venaient tous les jours emporter les offrandes. 13 Quand ils furent sortis et que le roi eut fait servir Bel, 14 Daniel fit apporter de la cendre par ses serviteurs qui en couvrirent tout le sol du temple, sans autre témoin que le roi. Puis ils sortirent, fermèrent la porte, la scellèrent du sceau royal et s'en allèrent. 15 Les prêtres vinrent la nuit, comme d'habitude, avec leurs femmes et leurs enfants: ils mangèrent et burent tout. 16 Le roi se leva très tôt; Daniel aussi. 17 Le roi lui demanda: «Daniel, les sceaux sont-ils intacts?» - «Ils sont intacts, ô roi», répondit-il. 18 À peine eut-il ouvert la porte que le roi regarda la table et s'écria: «Tu es grand, ô Bel, et en toi nulle tromperie!» 19 Daniel se mit à rire et empêcha le roi d'entrer plus avant: «Regarde donc le sol, lui dit-il, examine de qui sont ces traces de pas.» - 2 « Je vois des pas d'hommes, de femmes et d'enfants», dit le roi; 21 et, furieux, il fit arrêter les prêtres avec leurs femmes et leurs enfants. Ils lui montrèrent alors la porte secrète par où ils venaient faire disparaître ce qui était sur la table. 22 Le roi les fit mettre à mort et livra Bel à Daniel, qui renversa l'idole et son temple.

Daniel tue le serpent

23 Il y avait à Babylone un grand serpent qui était aussi vénéré. 24 Le roi dit à Daniel: «Vas-tu dire que c'est de l'airain ? Regarde! il vit, il mange, il boit: tu ne diras pas que ce n'est pas là un dieu vivant; adore-le donc.» 25 Daniel répondit: «C'est le Seigneur mon Dieu que j'adore; c'est lui le Dieu vivant. Ô roi, si tu le permets, je tuerai ce serpent sans épée ni bâton.» 26 Le roi le lui permit. 27 Daniel prit alors de la poix, de la graisse et du crin, fit cuire le tout, en fit des boulettes, et les jeta dans la gueule du serpent qui les avala et en creva. Et Daniel dit: «Voyez ce que vous vénérez! » 28 Quand les Babyloniens l'apprirent, au comble de la rage, ils se révoltèrent contre le roi. Ils disaient: «Le roi s'est fait juif: Bel, il l'a laissé renverser, le serpent, il l'a laissé tuer, et les prêtres, il les a fait mourir.» 29 Ils allèrent donc dire au roi: «Livre-nous Daniel, sinon nous te ferons mourir, toi et ta maison.» 30 Devant cette violence, le roi se vit contraint de leur livrer Daniel.

Daniel dans la fosse aux lions

31 Ils le jetèrent dans la fosse aux lions, et il y resta six jours. 32 Dans la fosse, il y avait sept lions à qui on donnait tous les jours deux cadavres et deux moutons; alors on ne leur donna rien, afin que Daniel fût bien dévoré. 33 Or le prophète Habaquq était en Judée: il venait de faire une bouillie et de mettre du pain en petits morceaux dans une corbeille, et il allait aux champs porter leur repas aux moissonneurs. 34 L'ange du Seigneur lui dit: «Porte le repas que tu as là à Babylone, à Daniel, dans la fosse aux lions.» - 35 «Seigneur, répondit Habaquq, je n'ai jamais vu Babylone, et je ne connais pas cette fosse.» 36 L'ange du Seigneur lui saisit la tête et l'emporta par les cheveux jusqu'à Babylone où il le posa sur le bord de la fosse, dans l'impétuosité de son souffle. 37 Habaquq cria: «Daniel, Daniel, prends le repas que Dieu t'a envoyé.» 38 Et Daniel dit: «Tu t'es souvenu de moi, ô mon Dieu, et tu n'as pas abandonné ceux qui t'aiment.» 39 Il se leva et mangea, tandis que l'ange de Dieu remettait aussitôt Habaquq en son pays. 40 Le septième jour, le roi vint pleurer Daniel; il vint à la fosse et y regarda, et voici que Daniel y était assis tranquillement. 41 Alors il s'écria: «Tu es grand, Seigneur, Dieu de Daniel, et il n'est d'autre Dieu que toi!» 42 Puis il fit sortir Daniel de la fosse et y fit jeter ceux qui avaient voulu le perdre, lesquels furent aussitôt dévorés devant lui.

Bible de Jérusalem © Les Éditions du Cerf.

[précédente] [suivante]

| Accueil >> Varia >> Livres >> Bible