| Accueil >> Sermons perdus

Mon évaluation subjective du Cardinal Ouellet

Marc Cardinal Ouellet.

Note: Ce texte contient des critiques envers le Cardinal Marc Ouellet. Si vous trouvez que cela est inapproprié, veuillez lire: «Un catholique devrait-il critiquer publiquement certaines décisions de ses supérieurs?».

1) Introduction

Le Cardinal Marc Ouellet a été l'archevêque du diocèse de Québec, au Canada, pendant plusieurs années. Durant cette période, j'ai tenté d'analyser quelques-unes de ses décisions les plus marquantes, généralement au travers de ses documents officiels. (Ce texte a été publié d'abord août 2005; mis-à-jour: juin 2006, avril 2007, mai 2008, mai 2010, août 2010, février 2013).

2) Le diocèse de Québec, avant le Cardinal Marc Ouellet

Avant l'arrivée du Cardinal Ouellet, le diocèse de Québec était tristement reconnu pour toute une série d'abus comme:

2.1) la quasi-absence de vocations sacerdotales;
2.2) l'insubordination effrontée envers le Siège Apostolique d'une bonne partie de la hiérarchie ecclésiale du diocèse;
2.3) les paroisses noyautés par des curés opposés au Pape;
2.4) les abus dans les Sacrements, comme l'absolution collective;
2.5) les abus liturgiques, comme les homélies dites par les laïcs;
2.6) l'éparpillement et le moral très bas des rares éléments encore fidèles au Pape;
etc., etc... (voir entre autres la FAQ N° 7)

3) Y a-t-il eu amélioration?

D'abord, je dépends de la fiabilité de mes sources d'information. Je ne peux pas prétendre être «très branché». Tout ce que je peux dire c'est que je suis en contact régulier avec plusieurs prêtres du diocèse de Québec; je vais à la messe (autant que possible à tous les jours); je lis les journaux; je fais un peu de bénévolat dans des paroisses, j'ai plusieurs copains et copines qui ont le nez dans les affaires du diocèse, etc.

À ma connaissance, et à l'honneur du Cardinal, il est vrai que la situation n'a pas empiré. (Cela aurait été difficile, puisque le prédécesseur du Cardinal, Monseigneur Maurice Couture, essayait délibérément de détruire l'Église catholique de l'intérieur.) De plus, au moment où on se parle, le Cardinal Ouellet est clairement le moins mauvais évêque au Québec.

De plus, récemment (2009-mai-14), le Cardinal a donné un signe très encourageant par son discours à la Marche nationale pour la Vie. (Ce pour quoi je l'ai félicité en lui serrant chaleureusement la main, quelques minutes plus tard, dans les rues d'Ottawa; dommage qu'il n'y avait pas quelqu'un pour prendre ce moment historique en photo!) Il est encore venu à la Marche nationale l'année suivante, où j'ai crié «Bonjour M. le Cardinal!» et j'ai pris cette mauvaise photo:

Marc Cardinal Ouellet à la Marche nationale pour la Vie de 2010.

Il a aussi fait un discours (selon moi plutôt faible) à la Conférence Pro-vie organisée par M. Georges Buscemi à Québec deux jours plus tard:

Marc Cardinal Ouellet à la Conférence pro-vie de Québec en 2010.

Mais, au moins c'était un discours pro-vie, et il était là! Et les médias gauchistes ont pris le mors au dents et l'ont attaqué furieusement pour plusieurs jours. Alors c'est un autre très bon point en sa faveur!

Mais les améliorations ont été décourageantes par leur rareté et leur manque d'ampleur. Je vous cite quelques faits négatifs:

3.1) Vocations. Peu après son arrivée à Québec, le Cardinal Ouellet a nommé un nouveau Supérieur du Séminaire qui est reconnu pour son opposition au Siège Apostolique. Bien sûr, les vocations n'accourent pas! Et après son premier mandat de trois ans, le Cardinal a renouvelé son mandat pour un autre trois ans!

J'ai moi-même contacté ce nouveau Supérieur, pour avoir des informations sur une rencontre d'information pour les vocations sacerdotales. Le Supérieur m'a répondu par courriel qu'il m'interdisait de venir, et qu'il m'interdisait aussi de mettre son courriel sur l'Internet! Quel soin méticuleux et quelle transparence dans ce discernement vocationnel!

3.2) L'insubordination d'une grande partie du clergé. À la dernière rencontre entre le Cardinal Ouellet et ses (environ) 270 prêtres, la réunion a rapidement dégénéré en attaque contre les enseignements de l'Église sur l'absolution collective. Aucun prêtre ne s'est levé pour dire qu'il était d'accord avec le Pape...

3.3) Les paroisses noyautées. D'après ce que je peux voir, le prédécesseur du Cardinal Ouellet, Monseigneur Maurice Couture, a habilement noyauté la plupart des paroisses avec des curés qui sont plus ou moins ouvertement en guerre contre l'Église. Là où il y a plusieurs prêtres, celui qui lutte le plus contre le Pape s'adonne, par quel hasard, à être le curé. Or, plutôt que de les changer, le Cardinal Ouellet reconduit les mandats de ces curés! C'est encore plus insultant quand on sait que plusieurs bons prêtres peuvent et veulent devenir curés, afin d'enseigner fidèlement ce que l'Église catholique enseigne. Le Cardinal Ouellet leur aurait dit, et je cite: «Il n'y a pas de postes ouverts en ce moment». Et ceci, au moment même où on fusionne des paroisses à gauche et à droite!

3.4) Absolution collective. Le Cardinal avait annoncé qu'il mettrait fin aux abus concernant l'absolution collective. Devant la levée de boucliers des loups qui contrôlent les paroisses, le Cardinal a décidé d'attendre un an. Un an plus tard, il a publié sa courageuse lettre contre l'absolution collective. Savez-vous comment les loups ont réagi? Maintenant, ils donnent l'absolution individuelle, mais sans aveu des péchés! Les fidèles avancent, un peu comme pour la communion, et les prêtres leur donnent l'absolution comme ça, sans confession! Une telle insubordination de la part de certains prêtres aurait mérité des peines ecclésiastiques très sévères. Bien sûr, aucune mesure efficace n'a été prise. (La prévalence de cet abus m'a été de nouveau confirmée durant le Carême de 2006 par encore un autre prêtre.)

3.5) Les abus dans la liturgie. Les homélies faites par les laïcs n'ont pas cessé, bien au contraire, disent certains de mes informateurs. (J'en ai vu un en mai 2006 dans la paroisse des Saints-Martyrs-Canadiens, et je ne les cherche pas!) Pour ce qui est des autres abus liturgiques, j'ai assisté à un Baptême, il y a quelques jours, en l'église de Saint-Michel-de-Sillery: le rite catholique était à peine reconnaissable. Je me demande même si le Baptême a été valide. En tout cas, plusieurs des gens présents n'avaient jamais vu ou entendu parler du Catéchisme de l'Église catholique (surprise, surprise...).

3.6) La destruction des mariages valides. C'est un secret de Polichinelle au diocèse que n'importe qui de validement marié peut obtenir une «annulation», pour n'importe quelle raison. En juin 2006, j'ai rencontré un gars dont le mariage, parfaitement valide, avait été déclaré nul contre son gré, pour des raisons ridicules (ai-je besoin de rajouter qu'il est fidèle au Magistère, ce qui frustre énormément son épouse?). Trois prêtres au diocèse confirment ceci, incluant un canoniste.

3.7) L'éparpillement et le moral très bas des bons prêtres. Il y a plusieurs prêtres au diocèse qui aiment Jésus-Eucharistie, l'Église, le Pape, la Sainte Vierge, etc. Sauf que le Cardinal fuit systématiquement ces prêtres. Plutôt que rassembler les forces vives du diocèse autour de lui (voir [Ex 32:26]), le Cardinal se coupe d'eux.

3.8) Les abus dans les Sacrements. Plusieurs prêtres sont d'accord que les Sacrements sont souvent dispensés même lorsqu'ils ne le devraient pas (Voir Le Sacrement de la «désévangélisation»), sauf qu'ils les dispensent de toute manière. Ils m'ont dit que c'est parce que s'ils tentaient de tenir leur bout, le Cardinal Ouellet ne les appuyerait pas, et leur ordonnerait de donner le Sacrement de toute manière, pour des raisons de «cheminement pastoral».

3.9) Fausses représentations concernant les enseignements de l'Église. Pendant que les écoles catholiques privées au Québec se faisaient interdire d'enseigner le catholicisme par la loi 95, le Cardinal Ouellet a publié une des pires défenses des écoles catholiques que j'ai jamais lu: La liberté religieuse à l'école. Pendant que la pseudogamie («mariage gai») nous était imposée, le Cardinal Ouellet a fait semblant de défendre les enseignements de l'Église. Sauf que le document dont il s'est servi pour le faire a fait que le site web de la Conférence canadienne des évêques catholiques a reçu une note de «Précaution» pour la fidélité aux enseignements de l'Église, selon Catholic Culture! (Voir aussi l'article de Eric Alcock's «Le Cardinal Ouellet fait partie du problème, pas partie de la solution».)

3.10) Manque de solidarité avec les évêques persécutés injustement. Le 6 juin 2004, Frédéric Henry, évêque de Calgary a bravement tenu tête à Paul Martin qui était alors Premier ministre, et qui parcourait le Canada en prétendant qu'il était un bon catholique, tout en étant bruyammant pro-avortement et pro-sodomie. Les médias en grande partie athées ont sauté sur Monseigneur Henry, tentant de déchiqueter sa réputation. Des agents du Ministère du Revenu ont menacé de radier le statut détaxé du Diocèse de Calgary s'il ne se taisait pas. Monseigneur Henry a même été traîné devant les «Tribunaux des droits de l'homme» de l'Alberta, un pseudo-tribunal sans réelle juridiction et aux procès secrets. Et lequel de ses frères évêques a bondi pour voler à sa rescousse, en disant courageusement: «Si vous attaquez Monseigneur Henry, attaquez-moi aussi, car nous sommes tous deux d'accord sur les enseignements éternels et divins de l'Église catholique»? Était-ce le Cardinal Marc Ouellet, Primat de l'Église du Canada? Non! Non! Non! Devrait-on ensuite se surprendre que les propres prêtres du Cardinal Ouellet n'osent pas défendre les enseignements de l'Église catholique?

3.11) Une défense peu vigoureuse des enseignements de l'Église. Voir entre autres Saint, Saint, Saint, le Dialogue, Accommodements raisonnables et liberté religieuse au Québec, Le débat est ouvert, etc.

3.12) La promotion des hérésies par les organes officiels du diocèse. Je tiens de source sûre qu'il y a un an, le Cardinal Ouellet s'est fait personnellement avertir des hérésies enseignées par certains de ses employés. Un an plus tard, le Cardinal les a promu à la tête de la Commission permanente de la jeunesse, où ils enseignent publiquement que le CÉC n'est pas une norme sûre pour notre Foi, que les enseignents de l'Église sur la sexualité sont faux, etc.

De plus, certaines paroisses annoncent dans leur église et dans leur feuillet hebdomadaire la visite de Monseigneur Jacques Gaillot, évêque in partibus de Parténia, et reconnu pour ses prises de position en faveur de la sodomie, de l'avortement, etc. («ÉCOUTE SECOURS, la Fondation Maison Jésus-Ouvrier et la Faculté de théologie et de sciences religieuses de l'Université Laval sont heureux de vous proposer deux activités de ressourcement» avec Mgr Jacques Gaillot, les 18, 19, 20 avril 2007.) Comment une faculté de théologie, où on forme nos séminaristes, peut-elle encourager de telles choses, sinon avec la bénédiction implicite du Cardinal Ouellet?

3.13) Son lamentable successeur, Monseigneur Gérald-Cyprien Lacroix. Après toutes ces années au diocèse de Québec, le Cardinal Ouellet devait connaître ses subordonnés. De plus, étant Préfet de la Congrégation pour les évêques, il avait son mot à dire pour désigner son successeur. Pourquoi nous a-t-il envoyé quelqu'un qui ramène tout le diocèse au mauvais vieux temps de Monseigneur Couture?

3.14) Irritants. Il y a aussi toute une série d'irritants, comme par exemple:

- La dernière fois que j'ai vérifié, il y avait encore une caisse enregistreuse opérationelle dans l'église du Cardinal! (pas dans la cave, ni dans un corridor, dans l'église!) Le Cardinal a-t-il dénoncé cette aberration? Non, bien sûr...

- Les séminaristes doivent payer pour leurs études (et n'oubliez pas que le programme a été artificiellement allongé à presque 9 années!). Qui peut se payer des études pour devenir prêtre à Québec? Et étudier pour devenir prêtre à Rome (une des villes les plus chères au monde) coûte moins cher, logement et repas fournis! Le Cardinal a-t-il dénoncé cette aberration? Non, bien sûr...

- La chapelle la plus sainte au Canada, la chapelle du Bienheureux Monseigneur de Laval, a été donnée au Musée de la Civilisation, qui appartient au Gouvernement athée du Québec. Ils l'ont promptement transformé en salle de fête (mais avec toutes les décorations et l'ameublement de la chapelle!). C'est maintenant leur vache à lait! (Je l'ai entendu de la bouche de la Directrice.) Les beuveries dans une chapelle catholique! (Je l'ai entendu des bouches des fêtards.) Le Cardinal a-t-il dénoncé cette aberration? Non, bien sûr...

- Le «Petit Séminaire de Québec». Un Petit séminaire, c'est une école pour futur prêtres, contrôlée par le diocèse. Il y a une école appellée «Petit Séminaire de Québec» , mais elle n'a rien à voir avec l'Église catholique! Cette école a été donnée à un groupe de laïcs il y a plusieurs années. Nul ne s'est donné la peine d'avertir les parents que ce n'était plus qu'un «Petit Séminaire» de nom! Et le Cardinal a démarré un autre «Petit Séminaire de Québec», sauf qu'il ne peut pas s'appeler comme ça (ça s'appelle le «Petit Séminaire diocésain»), et qu'il ne peut pas officiellement y enseigner le catholicisme à cause des lois anti-chrétiennes du Gouvernement du Québec! (Suite aux changements dans la Constitution canadienne, approuvés par les évêques du Québec!) Le Cardinal a-t-il dénoncé cette aberration? Non, bien sûr...

Etc., etc.

4) Le Cardinal Ouellet ne fait-il pas de son mieux?

Malgré le fait que mon site web attaque ouvertement les partisans de l'athéisme, de l'avortement et de la sodomie, il demeure que certains des courriels et les appels téléphoniques les plus vitrioliques que j'ai reçus provenaient de gens «pro-Ouellet».

Plusieurs de ces personnes «pro-Ouellet» semblent avoir certaines caractéristiques en commun, en ce qu'elles:

- disent plusieurs chapelets par jour;
- ne sont pas connectés à l'Internet, et détestent les ordinateurs;
- ne sont pas capables de lire ou de parler en anglais;
- n'ont pas de diplôme universitaire;
- sont souvent des femmes de plus de 50 ans qui semblent penser que le Cardinal est vraiment attirant physiquement.

Lorsque de telles personnes entendent parler de ce texte, elles paniquent. Quelques-unes m'ont contacté, et la conversation se déroule souvent un peu comme ceci:

[Pro-Ouellet] Vous attaquez le Cardinal, mais (ici, rajoutez une longue liste d'insignifiances positives comme «le Cardinal va présider le Congrès Eucharistique de 2008», ou «le Cardinal est l'enfant béni de Benoît XVI», ou «quand le Cardinal sourit, je me sens comme si je voyais Jean-Paul II de nouveau», etc.).

[Gros méchant inquisiteur] Oui, madame, toutes ces choses sont très positives, et je ne les nie pas. Mais avez-vous pris le temps de lire la liste des faits négatifs énumérés dans mon texte?

[Pro-Ouellet] Je n'ai pas d'ordinateur, et je n'ai pas envie de lire vos textes. Je suis trop occupée à faire de l'Adoration Eucharistique!

Voici quelques autres arguments typiques des gens pro-Ouellet:

4.1) «Ce n'est pas chrétien de critiquer un évêque comme vous le faites!». Alors comment se fait-il que des gens comme vous ne se plaignent jamais de ce que je dis sur mon site web à propos de Monseigneur Maurice Couture? J'accuse presque Monseigneur Couture d'être le Fils du Diable, je n'entends jamais les pro-Ouellet s'en plaindre! Est-ce parce que vous êtes d'accord avec mon évaluation de Mgr Couture, et que vous considérez qu'il devrait être publiquement dénoncé, même s'il est un évêque? Si oui, quelle partie du paragraphe N° 3 ci-haut n'est pas vraie? Et si toutes ces accusations sont vraies, l'évêque qui en est responsable ne devrait-il pas être publiquement averti de tout le tort qu'il est en train de causer?

4.2) «Le Cardinal Ouellet ne le sait pas!». Peut-être 2 semaines après être arrivé, cet argument aurait tenu la route, mais plus de trois ans? N'oubliez pas que le Cardinal Ouellet a été parachuté ici au diocèse par Jean-Paul II, qui a rejeté tous les autres candidats suggérés par Monseigneur Couture, contrairement à toutes les normes de convenance. Déjà là, tout le monde savait que le Cardinal était envoyé ici pour faire le ménage (Si le statu quo était acceptable, alors pourquoi refuser les sous-fifres de Monseigneur Couture?). Aussi, je peux détecter quelqu'un qui n'est pas fidèle au Magistère en 5.8 secondes. Et la plupart des membres de l'Opus Dei peuvent faire encore mieux. Le Cardinal est-il si faible d'esprit qu'il n'a pas la moindre idée qui est, et qui n'est pas de son bord?

4.3) «Le Cardinal Ouellet est au courant, mais il n'y peut rien!». Pitié, arrêtez de vous raconter des histoires. Un chien de garde n'est peut-être pas assez fort pour arrêter plusieurs voleurs armés, mais il est supposé japper, au minimum. Voir N° 6.1 ci-bas.

4.4) «Le Cardinal Ouellet est au courant, mais le Pape lui dit de laisser les loups tuer les agneaux dans la bergerie!». Merci d'avoir partagé votre vécu avec moi, Madame. Je dois partir maintenant, alors bonne journée et que Dieu vous bénisse. Si un jour vous vous branchez sur l'Internet, vous pourrez lire Purification, ou strangulation?

5) Que se passe-t-il?

Je souhaite vivement être complètement dans l'erreur. Malheureusement, j'ai bien l'impression que, une fois de plus, un évêque «Jean-Paul II» va se faire arnaquer par un diocèse dissident.

Le Pape Jean-Paul II, que j'aime bien et qui a fait beaucoup de bien, avait la malheureuse habitude de nommer des évêques reconnus pour leur approche «très diplomatique» (je dirais plutôt «efféminée»). Ces évêques, malgré le fait qu'ils étaient fidèles au Pape, finissaient presque tous par «s'adapter» à leur nouveau diocèse, au point où aucune amélioration réelle ne se produisait.

M. James Hitchcock, en 1995 (dix ans déjà!) signait un article d'une lucidité presque effrayante, pour tenter d'expliquer ce phénomène: «Évêques fidèles, résultats dissidents». En résumé, cet article explique que la Foi catholique peut être exterminée d'un pays, même si tous les évêques sont fidèles au Pape! Tout ce dont vous avez besoin, ce sont des «évêques Jean-Paul II», qui ont la capacité et la volonté de renouveler la Foi dans leur diocèse, à condition que les loups ne hurlent pas. À chaque fois que ces évêques osent tenter de désserrer la prise d'étranglement que les loups ont sur les brebis, les loups hurlent, alors les évêques reculent. Éventuellement, toutes les brebis meurent, et ces évêques peuvent se vanter d'«être restés fidèles au Pape» durant tout ce temps!

Il me semble que le Cardinal Ouellet risque de devenir une autre statistique, s'il ignore les leçons de l'Histoire et se comporte comme les évêques que décrit M. Hitchcock.

6) Qu'est-ce que le Cardinal pourrait faire autrement?

Je le répète: je souhaite vivement me tromper. Si je ne me trompe pas, je prie pour que le Cardinal Ouellet me fasse mentir, en agissant virilement pour rétablir la Foi catholique au diocèse de Québec. Cela ne serait pas bien compliqué. Il suffirait de quelques gestes, centrés sur la vérité, et non sur la diplomatie efféminée. Jésus est la Vérité même, et un vrai évêque doit d'abord dire la vérité:

6.1) Avertir honnêtement les fidèles. Les fidèles du diocèse ont le droit de savoir quelle est la gravité réelle de la situation.

6.2) S'assurer d'avoir au moins une bonne paroisse. En un clin d'oeil, on pourrait avoir une paroisse entièrement fidèle aux enseignements de l'Église.

6.3) Fermer la faculté de théologie et le Grand Séminaire de Québec. Envoyer les séminaristes à Montréal temporairement. Rassembler une équipe de prêtres fidèles au Pape, et quelques ans plus tard, ré-ouvrir le Séminaire. Ne laisser entrer que des professeurs et des séminaristes qui respectent tous les critères que l'Église impose.

6.4) Renouveler la catéchèse. La grande majorité des gens qui s'imaginent être catholiques ne savent même pas ce qu'enseigne l'Église.

6.5) Expulser Novalis de nos églises. Voir Section 2 de «Sacrilégeons» en Église!

6.6) Se préparer à être sauvagement attaqué par les mauvais prêtres, les médias, et Satan. Ça, c'est la partie la plus facile du plan! Il suffit de se tourner vers la sous-traitance! En effet, mon site web se spécialise dans le traitement efficace de ces attaques.
:-)

7) Conclusion

J'ai parfois l'impression que si le Pape avait tout simplement nommé un des candidats proposés par Mgr Couture, les décisions au diocèse n'auraient pas été bien différentes. C'est un jugement dur, et d'autant plus dur que je suis un des nombreux fidèles qui priait depuis des années pour que le Pape nous envoie un vrai évêque, et qui a été soulevé par une vague d'espoir quand on nous a annoncé la venue du Cardinal Marc Ouellet.

J'imagine que je dois augmenter mes prières, mes jeûnes, mes aumônes et mes mortifications...

| Accueil >> Sermons perdus