| Accueil >> Sermons perdus

Aller au Ciel, c'est facile et amusant!

Annibale Carracci. Christ en gloire avec les saints.
(Annibale Carracci. Christ en gloire avec les saints. [Source])

1) Introduction

Tôt ou tard, les chrétiens doivent se poser la question suivante: «Est-il facile, ou difficile d'aller au Ciel?» Cette question apparemment frivole, et même égoïste, est en fait très importante. Elle est reliée à plusieurs problèmes théologiques et philosophiques, alors si on ne répond pas correctement à cette question, bien des choses iront de travers.

2) Quelles sont certaines erreurs fréquentes au sujet du Ciel?

Quelles sont certaines des erreurs les plus fréquentes concernant cette question? En gros, elles sont toutes des variations sataniques sur le mauvais vieux thème du «Ciel qui n'existe pas»:

2.1) Le Ciel n'existe pas. Cette erreur est aussi connue comme étant l'erreur de l'athéisme. Voir entre autres «L'Homme-araignée contre l'Homme-athée».

2.2) Le Ciel est automatique, alors en d'autres mots le Ciel n'existe pas . Aussi connue comme «L'hérésie du mauvais prêtre québécois typique». Voir entre autres «Si le Ciel est incontournable, l'apostasie est inévitable!».

2.3) Le Ciel existe, mais Dieu n'a pas fondé l'Église catholique, alors c'est tout comme si le Ciel n'existait pas, car on ne sait pas comment s'y rendre. Voir entre autres «L'Infaillibilité papale, et les dieux stupides».

2.4) Le Ciel existe, et la morale catholique nous explique vraiment comment s'y rendre, mais il est impossible de respecter toutes ces règles, alors c'est tout comme si le Ciel n'existait pas. Voilà l'erreur dont je vais maintenant discuter.

3) Comment cette dernière erreur est-elle normalement présentée?

Bien sûr, les gens ne prétendent pas souvent que «C'est comme si le Ciel n'existait pas, car même si on sait comment s'y rendre, nous sommes incapables de respecter toutes ces règles». Satan est très futé, et il sait comment habiller ses erreurs pour qu'elles paraissent vraies.

Les gens qui présentent cette erreur l'enrobent normalement d'une vaste quantité d'émotions chaudes et douces. Ils parlent comme s'ils étaient «de votre côté», comme s'ils «compatissaient beaucoup, beaucoup avec vos problèmes», et qu'ils «sentent dans leur coeur jusqu'à quel point vous êtes sincères, et jusqu'à quel point vous vous efforcez de respecter ces règles, sans possibilité de réussir».

Non seulement ces gens utilisent une truelle pour étaler une bonne couche de leurs émotions sur vous , mais ils se livrent à ce stratagème seulement dans certaines circonstances. Il ne feront jamais ceci pour des règles que vous trouvez faciles à respecter. Par exemple, pour aller au Ciel, vous devez respecter non seulement les lois de Dieu, mais aussi toutes les bonnes lois humaines, comme celle qui dit qu'on doit arrêter aux intersections où il y a un panneau d'arrêt. Si vous omettez bêtement d'arrêter à une intersection, et que vous blessez un piéton, ces mauvaises personnes n'essaieront pas de vous convaincre qu'il est impossible de respecter la loi! Ils savent bien que vous savez bien que ce n'est qu'une question de s'ouvrir les yeux, de respecter la limite de vitesse, et d'éteindre ce verrat de téléphone cellulaire.

Les gens qui présentent cette erreur attendent d'habitude que vous soyez dans une situation où respecter les règles est difficile pour vous, maintenant, étant donné votre manque de grâce, de connaissances et de vertu. Par exemple, si vous avez de la misère à être chaste, ils vont insinuer que vous ne pourriez jamais vous passer de contraceptifs, ou de condoms, ou éviter la masturbation, ou le concubinage, etc.

Bien sûr, puisque ces gens méchants ne veulent que vous envoyer en Enfer, ils n'ont pas besoin de vous faire adopter une quelconque erreur prédéfinie. Tout chemin qui ne mène pas au Ciel mène en Enfer, alors ça ne dérange pas quelle erreur ou combinaison d'erreurs vous gobez.

Prenons un exemple. Supposons que vous croyez que l'Église catholique enseigne vraiment les règles à respecter pour aller au Ciel. Ces gens, s'apercevant que vous avez des problèmes avec la chasteté, pourront insinuer qu'une telle règle en particulier est impossible à respecter, pour vous. Ensuite, ils pourront insinuer que puisque vous ne pouvez pas respecter toutes les règles (supposément), vous ne pouvez pas aller au Ciel. Ou, ils pourront essayer de vous convaincre que, après tout, les règles de l'Église catholique ne sont pas vraies, qu'elles ne sont pas nécessaires pour aller au Ciel. Il y a des variations infinies (ce qui explique la nécessité des Dons du Saint-Esprit, afin de pouvoir détecter et éviter les pièges du Diable, mais c'est là le sujet d'un autre Sermon perdu).

4) Respecter tous les enseignements de l'Église: y a-t-il un espoir?

D'une certaine manière, tous les problèmes commencent quand on se coupe de Dieu, alors toutes les solutions commencent en se «reconnectant» à Dieu. L'erreur, qui dit qu'on ne peut pas respecter les enseignements officiels de l'Église catholique, exige qu'on se coupe de Dieu en tant que Tout-puissant et plein d'Amour pour nous. Si Dieu est Tout-puissant, alors aucun obstacle ne peut empêcher Dieu de nous amener au Ciel, et si Dieu est plein d'Amour, alors Dieu sera toujours là pour nous aider quand nous aurons besoin de Lui.

Ceci est expliqué à plusieurs endroits dans les enseignements de l'Église catholique, que ce soit la Bible, ou les Pères de l'Église, ou le Magistère, ou les écrits des saints, etc. Voici quelques exemples:

Dieu est fidèle et ne permettra pas que vous soyez tentés au-delà de vos forces; Il vous enverra en même temps que l'épreuve la force pour la supporter.
[1Co 10:13]

Demandez et l'on vous donnera, cherchez et vous trouverez, frappez à la porte et l'on vous ouvrira;  car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l'on ouvre à celui qui frappe. Si votre fils vous demande du pain, lui donnerez-vous une pierre? Et s'il demande du poisson, lui donnerez-vous un serpent? Mauvais comme vous êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants: combien plus alors votre Père qui est dans les Cieux donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui le prient.
[Mt 7:7]

Venez à moi [au Christ, qui est Dieu Tout-puissant et plein d'Amour], vous tous qui peinez, qui êtes surchargés, et je vous donnerai le repos.  Prenez sur vous mon joug [le «joug» et le «fardeau» des enseignements officiels du Christ, c'est-à-dire de l'Église catholique] car mon joug est aisé et ma charge légère.
[Mt 11:30].

Dans le monde, vous connaîtrez la persécution. Mais courage: j'ai vaincu le monde!
[Jn 16:33]

Je peux tout en celui qui me fortifie.
[Ph 4:13]

Décharge ton fardeau sur le Seigneur, lui répondra pour toi.
[Ps 55:22]

Le Seigneur combattra à votre place et vous, vous n'aurez qu'à regarder!
[Ex 14:14]

Si vous portez de bon coeur la croix, elle-même vous portera.
[L'Imitation du Christ, Livre II, chap. 12, N° 5]

Mais on peut vaincre les tentations et l'on peut éviter les péchés, parce que, avec les commandements, le Seigneur nous donne la possibilité de les observer
[Veritatis Splendor, N° 102, mais le N° 103 aussi est superbe].

Etc., etc.

5) Certaines des choses idiotes qu'on fait pour rendre le Ciel d'accès difficile, sinon impossible.

Il y a malheureusement toute une série de choses idiotes qu'on peut faire qui vont rendre notre cheminement vers le Ciel inutilement difficile et désagréable, ou même le rendre impossible. Voici quelques exemples:

5.1) Ignorer les enseignements officiels de l'Église catholique. Les catholiques ont la responsabilité d'apprendre ce que Jésus-Christ enseigne. Un excellent résumé est le Catéchisme de l'Église catholique.

5.2) Éviter la prière. Sans la prière, il est impossible, impossible , d'obtenir les grâces nécessaires pour obéir aux commandements de Dieu. Et si nous désobéissons aux commandements de Dieu, nous ne pouvons pas aller au Ciel.

5.3) Être allergique aux sacrements, surtout la Confession et la Communion . L'Eucharistie est le meilleur remède à nos faiblesses, mais il ne faut jamais s'en approcher sans d'abord aller se confesser, si on est en état de péché mortel.

5.4) Faire semblant que la Science n'existe pas. Nous avons besoin d'aide surnaturelle pour aller au Ciel, mais nous sommes des hommes, alors nous avons aussi besoin d'aide naturelle. Vous pouvez lancer tous les catéchismes et les chapelets en direction d'un problème, mais si ce problème n'est pas un problème religieux, vous ne le réglerez pas. Si votre problème est médical, vous avez besoin d'un médecin. Si votre voiture ne part pas, vous avez besoin d'un mécanicien. Si vous ne savez pas ce qu'est la moralité, ou si vous n'avez pas de méthode pour acquérir la vertu, vous devez parler à un bon philosophe. (Bien sûr, nous avons rarement un seul problème, mais plusieurs en même temps, ce qui exige plusieurs types d'aide différents.)

5.5) Essayer de récolter les récompenses de la vertu, avant d'avoir fait l'effort de devenir vertueux. La vertu fait qu'il devient facile et agréable d'agir bien. Au début, c'est difficile de poser l'acte d'une vertu qu'on n'a pas, mais si on combat généreusement, éventuellement on acquiert cette vertu.

Etc., etc.

6) Conclusion

Si un prêtre supposément catholique vous dit que respecter tous les enseignements moraux de l'Église est impossible, ou même très difficile, alors vous devriez lui poser des questions. Si Dieu existe, et si Dieu a fondé l'Église catholique, alors grâce à Dieu il sera d'une certaine manière facile et amusant d'aller au Ciel. Sinon, il faut demander à ce prêtre s'il continue de faire semblant d'être catholique, seulement parce qu'il est facile et amusant d'encaisser son chèque de paie!

| Accueil >> Sermons perdus