| Accueil >> Politique

Le Jour du Souvenir chez Tim Horton

Dans les champs de Flandres.
[Image, Traduction du poème]

1) Introduction

Il y a quelques jours, j'ai remarqué que j'avais besoin d'un coquelicot pour le jour du Souvenir du 11 novembre prochain. Je fus donc ravi d'en voir quelques-uns chez mon Tim Horton du coin. Après avoir commandé mon habituel café «Moyen Double-Double», j'ai demandé à la jeune fille au comptoir combien coûtaient les coquelicots. Elle n'a pas compris de quoi je parlais, alors j'ai pointé du doigt la boîte avec les coquelicots sur le comptoir. Elle ne semblait pas savoir ce que contenait cette boîte, alors elle demanda à un autre jeune. Il ne le savait pas non plus, mais une employée plus âgée a entendu notre conversation et a juste répondu qu'il s'agissait d'un don volontaire.

Comme la jeune fille et le garçon n'étaient manifestement pas des «Canadiens-français pure-laine», j'ai osé demander à la fille aussi délicatement que possible: «Savez-vous à quoi servent ces coquelicots?» Non, elle a répondu. Alors je lui ai parlé du 11 novembre et du souvenir de nos héros tombés au champ d'honneur pour que nous puissions être libres, etc. Elle m'a remercié et m'a dit qu'elle avait appris quelque chose aujourd'hui.

2) Tim Horton donne-t-il une formation pour le lavage des mains?

Une seule erreur par un employé n'ayant pas reçu de formation peut causer une intoxication alimentaire dans votre restaurant.
[Source]

Je suppose que tous les nouveaux employés de Tim Horton reçoivent une formation sur l'hygiène des mains: pourquoi il est important que tous les employés aient des mains très propres, comment se laver les mains, quand les laver, etc. Peut-être qu'il y a même un petit vidéo à ce sujet que tous les nouveaux employés doivent visionner.

Pourquoi Tim Horton investit-il le temps et l'argent nécessaires pour ce faire? Après tout, le pire qui puisse arriver serait que plusieurs clients attraperaient une maladie d'origine alimentaire, qu'ils tomberaient malade et peut-être même en mourraient! Ce n'est pas grand chose, comparé aux horribles catastrophes qui arriveraient au Canada si une masse critique de citoyens oubliaient pourquoi nous portons un coquelicot aux alentours du 11 novembre!

J'aimerais pouvoir bien expliquer des sujets complexes, car je pense qu'il y a un parallèle important à faire ici. Pour comprendre pourquoi des gens peuvent mourir parce que d'autres ne se lavent pas les mains, nous devons étudier la Biologie, les microbes, comment les microbes peuvent vivre sur vos mains, puis se transmettre aux aliments, puis les aliments sont mangés, puis une personne tombe malade, etc. Maintenant, pour comprendre le lien qui existe entre les coquelicots et une démocratie en voie de disparition, nous devons étudier un peu la Sociologie.

3) Comment des démocraties en bonne santé deviennent-elles des tyrannies malades?

Château fait de nuages.
[Source]

Les sociétés ne sont pas comme des châteaux faits de pierres. Les sociétés ressemblent davantage à des châteaux faits de nuages. Comme je le répète assez régulièrement sur ce site web, une société est un «être moral» et non un être matériel; elle existe dans la mesure où les raisons et les volontés des citoyens sont alignées. Si une masse critique de citoyens oublie le Bien commun qui nous unit ou choisit d'aimer autre chose, notre pays se dissipera comme un nuage emporté par le vent.

La liberté en général et la liberté d'expression en particulier ne sont pas gratuites. Normalement, elles sont acquises et conservées par le sang des héros tombés au combat (d'où la convenance de la couleur rouge des coquelicots). Honorer ces héros nous rappelle le prix ultime que nous devrions tous être prêts à payer pour conserver ces biens précieux.

Avoir des célébrations publiques récurrentes comme l'Armistice ou le Jour du Souvenir, à la onzième heure du onzième jour du onzième mois, nous permet de prendre en main une sorte de «truelle sociologique» avec laquelle nous pouvons re-façonner «les nuages de nos raisons et de nos volontés», pour leur redonner leur forme d'origine. Qu'il s'agisse de nouveaux immigrants ou de vieux citoyens nés ici, notre «château de nuages» social tend à se dissiper avec le temps. Si nous ne nous rééduquons pas régulièrement, notre pays finira par sombrer dans la tyrannie.

(C'est particulièrement important au Canada ces jours-ci, où des politiciens corrompus tentent d'affaiblir notre «système immunitaire social» en changeant la signification du Jour de l'Armistice, afin de pouvoir mieux infecter notre pays avec leur propagande gauchiste.)

4) Conclusion

Mon coquelicot et ma tasse de Tim.

À quelle fréquence un employé devrait-il se laver les mains? Aussi souvent que nécessaire! Combien de fois devrions-nous enseigner à nos jeunes citoyens l'importance de la liberté d'expression, l'importance de la démocratie, l'importance d'être prêt à se sacrifier pour protéger nos concitoyens? Aussi souvent que nécessaire!

Enseigner aux jeunes ces vérités éternelles ne prend pas beaucoup de temps. Si vous vous assoyez avec eux, vous finirez votre explication bien avant votre tasse de café!

| Accueil >> Politique