| Accueil >> Varia >> Livres

[précédente] [suivante]

Précis de théologie ascétique et mystique

Adolphe-Alfred Tanquerey, pss (1854-1932).
Adolphe-Alfred Tanquerey, pss (1854-1932).
[Source]

Table des matières abrégée

PREMIERE PARTIE: Les Principes

CHAPITRE 1: Les origines de la vie surnaturelle
CHAPITRE 2: Nature de la vie chrétienne
CHAPITRE 3: Perfection de la vie chrétienne
CHAPITRE 4: De l'obligation de tendre à la perfection
CHAPITRE 5: Des moyens généraux de perfection

SECONDE PARTIE: Les trois voies

Livre I: Purification de l'âme ou voie purgative

CHAPITRE 1: La prière des commençants
CHAPITRE 2: De la pénitence pour réparer le passé
CHAPITRE 3: La mortification
CHAPITRE 4: Lutte contre les péchés capitaux
CHAPITRE 5: Lutte contre les tentations

Livre II: La voie illuminative

Introduction
CHAPITRE 1: De l'oraison affective
CHAPITRE 2: Des vertus morales
CHAPITRE 3: Les vertus théologales
CHAPITRE 4: Les retours offensifs de l'ennemi

Livre III: La voie unitive

CHAPITRE 1: De la voie unitive simple
CHAPITRE 2: De la contemplation infuse
CHAPITRE 3: Phénomènes mystiques extraordinaires
CHAPITRE 4: Questions controversées


Table des matières complète

Notice bibliographique
Préface de la quatrième édition
Introduction

Nature de la Théologie ascétique
Les sources de la Théologie ascétique et mystique
La méthode à suivre
Excellence et nécessité de la Théologie ascétique
Division de la Théologie ascétique et mystique

PREMIERE PARTIE: Les Principes

CHAPITRE 1: Les origines de la vie surnaturelle

ART. 1. De la vie naturelle de l'homme
ART. 2. De l'élévation de l'homme a l'état surnaturel
ART. 3. La chute et le châtiment
ART. 4. La rédemption et ses effets

CHAPITRE 2: Nature de la vie chrétienne

ART. I. Du rôle de dieu dans la vie chrétienne

Du rôle de la Sainte Trinité

De l'habitation du Saint Esprit dans l'âme:
Comment les divines personnes habitent en nous; Nos devoirs à l'égard de la Sainte Trinité vivant en nous.
De l'organisme de la vie chrétienne:
De la grâce habituelle; Des vertus et des dons, ou des facultés de l'ordre surnaturel; De la grâce actuelle.

Du rôle de Jésus dans la vie chrétienne

Jésus cause méritoire de notre vie spirituelle
Jésus cause exemplaire de notre vie
Jésus tête d'un corps mystique ou source de vie
Conclusion: Dévotion au Verbe Incarné

Du rôle de la Sainte Vierge, des Saints et des Anges dans la vie chrétienne

Du rôle de Marie dans la vie chrétienne:
Fondement; Cause méritoire; Cause exemplaire; Médiatrice universelle; Dévotion à la Sainte Vierge; Acte de consécration totale à Marie.
Du rôle des Saints dans la vie chrétienne
Du rôle des Anges dans la vie chrétienne

ART. II. La part de l'homme dans la vie chrétienne

I. De la lutte contre les ennemis spirituels

Contre la triple concupiscence
La concupiscence de la chair; La concupiscence des yeux (curiosité et avarice); De l'orgueil de la vie;
Lutte contre le monde
Lutte contre le démon
Conclusion

II. L'accroissement de la vie spirituelle par le mérite

La nature du mérite:
Ce qu'est le mérite; Comment les actes méritoires augmentent la grâce et la gloire
Conditions qui augmentent notre mérite:
Conditions tirées du sujet lui-même; Conditions tirées de l'objet ou de l'acte lui-même
Conclusion: Nécessité et moyen de sanctifier toutes nos actions

III. De l'accroissement de la vie chrétienne par les Sacrements

De la grâce sacramentelle
Dispositions nécessaires pour bien recevoir les Sacrements
Dispositions pour bien profiter du sacrement de Pénitence:
De la Confession; De la Contrition.
Dispositions pour bien profiter de l'Eucharistie:
Du sacrifice de la Messe comme moyen de sanctification; De la Communion comme moyen de sanctification.
Conclusion: trois grands moyens de conserver et d'augmenter en nous la vie chrétienne

Synthèse du chapitre second

CHAPITRE 3: Perfection de la vie chrétienne

ART. I. Fausses notions sur la perfection
ART. II. La vraie notion de la perfection

I. L'Essence de la perfection consiste dans la charité
II. La charité sur terre suppose le sacrifice
III. Part respective de l'amour et du sacrifice dans la vie chrétienne
IV. La perfection consiste-t-elle dans les préceptes ou les conseils?
V. Des divers degrés et limites de la perfection
Conclusion: amour et sacrifice

CHAPITRE 4: De l'obligation de tendre à la perfection

ART. I. De l'obligation pour les chrétiens de tendre à la perfection

I. De l'obligation proprement dite
II. Des motifs qui rendent ce devoir plus facile

ART. II. De l'obligation pour les religieux de tendre à la perfection

I. Obligation fondée sur les voeux
II. Obligation fondée sur les Constitutions et les Règles

ART. III. De l'obligation pour les prêtres de tendre à la perfection

I. L'enseignement de Jésus et de S. Paul
II. L'autorité du Pontifical
III. La nature des fonctions sacerdotales exige la sainteté
Conclusion: Nécessité de la sainteté pour le prêtre

CHAPITRE 5: Des moyens généraux de perfection

ART. I. Des moyens intérieurs de perfection

I. Le désir de la perfection

Nature de ce désir
Sa nécessité et son efficacité
Qualités que doit avoir le désir de la perfection
Moyens pour exciter ce désir de perfection

II. De la connaissance de Dieu et de soi-même

De la connaissance de Dieu:
Ce qu'il nous faut connaître de Dieu; Moyens pour acquérir cette connaissance de Dieu; Conclusion: l'exercice de la présence de Dieu.
De la connaissance de soi-même:
La nécessité de la connaissance de soi-même; Objet de la connaissance de soi-même; Des moyens propres à obtenir cette connaissance.

III. De la conformité à la volonté divine

Nature de la conformité à la volonté de Dieu:
La volonté signifiée de Dieu; De la conformité à la volonté du bon plaisir; Degrés de conformité à la volonté de Dieu.
Rôle sanctificateur de la conformité à la volonté de Dieu:

IV. La prière

Nature de la prière:
Ce qu'est la prière; Les formes diverses de la prière; Le Pater Noster ou Notre Père.
Rôle sanctificateur de la prière
Comment transformer nos actions en prière

ART. II. Des moyens extérieurs de perfection

I. De la direction spirituelle

Nécessité morale de la direction:
Preuve d'autorité; Preuve de raison basée sur la nature du progrès spirituel.
Règles pour assurer le succès de la direction:
Objet de la direction; Les devoirs du directeur; Les devoirs du dirigé.

II. Le Règlement de vie

Utilité d'une règle de vie
Qualités d'une Règle de vie
De la manière d'observer sa règle

III. Les lectures et exhortations spirituelles

Utilité des lectures et entretiens spirituels
Dispositions pour profiter des lectures et entretiens

IV. La sanctification des relations sociales

Principes généraux
Sanctification des relations de famille:
Des relations entre époux chrétiens; Des devoirs des enfants à l'égard de leurs parents.
Sanctification des relations d'amitié:
Des vraies amitiés; Des fausses amitiés; Des amitiés à la fois surnaturelles et sensibles.
Sanctification des relations professionnelles
Sanctification des relations d'apostolat

Synthèse générale

SECONDE PARTIE: Les trois voies

Remarques prélimimaires

Fondement de la distinction des trois voies
Manière intelligente d'utiliser cette distinction
Utilité de l'étude des trois voies

Livre I: Purification de l'âme ou voie purgative

Introduction

Que faut-il entendre par commençants?
Du but a poursuivre
Division du livre premier

CHAPITRE 1: La prière des commençants

ART. I. Nécessité et conditions de la prière

Nécessité de la prière
Conditions essentielles de la prière

ART. II. Des exercices de piété des commençants
ART. III. De la méditation

Notions générales
Avantages et nécessité de l'oraison
Caractères généraux de la méditation des commençants
Des principales méthodes d'oraison:
méthode de S. Ignace; méthode de S.-Sulpice.

CHAPITRE 2: De la pénitence pour réparer le passé

Nécessité et notion de la pénitence

ART. I. Motifs pour haïr et fuir le péché

Du péché mortel:
Ce que Dieu pense du péché mortel; Ce qu'est le péché mortel en lui-même; Les effets du péché mortel.
Du péché véniel délibéré:
Malice du péché véniel délibéré; Effets du péché véniel délibéré.

ART. II. Motifs et moyens de réparer le péché

Motifs de pénitence
Les sentiments de pénitence
Les oeuvres de pénitence

CHAPITRE 3: La mortification

Nature de la mortification
Nécessité de la mortification
Pratique de la mortification

De la mortification du corps et des sens extérieurs
De la mortification des sens intérieurs
De la mortification des passions:
La psychologie des passions; Les effets des passions; Du bon usage des passions; Comment modérer les passions.
De la mortification des facultés supérieures:
Mortification ou discipline de l'intelligence; Mortification ou éducation de la volonté.

CHAPITRE 4: Lutte contre les péchés capitaux

ART. I. L'orgueil et les vices qui s'y rattachent

I. L'orgueil lui-même:
formes principales; défauts qu'il engendre; sa malice; ses remèdes.
II. L'Envie
III. La colère:
nature; sa malice; ses remèdes.

ART. II. Des péchés qui se rattachent à la sensualité

I. La gourmandise
II. La luxure
III. La paresse

ART. III. L'avarice

CHAPITRE 5: Lutte contre les tentations

ART. I. De la tentation en général

I. Fins providentielles de la tentation
II. Psychologie de la tentation
III. Attitude à l'égard de la tentation

ART. II. Tentations des commençants

Illusions des commençants sur les consolations
L'inconstance
L'empressement excessif
Les scrupules

Appendice: Le discernement des esprits

Livre II: La voie illuminative

Introduction

Quels sont ceux à qui convient la voie illuminative
Programme à suivre dans la voie illuminative
Deux catégories d'âmes en progrès
Division du livre second

CHAPITRE 1: De l'oraison affective

ART. I. Nature de l'oraison affective
ART. II. Avantages de l'oraison affective
ART. III. Les inconvénients et dangers de l'oraison affective
ART. IV. Les méthodes de l'oraison affective

Les méthodes de S. Ignace
La méthode de S.-Sulpice

CHAPITRE 2: Des vertus morales

Notions préliminaires sur les vertus infuses

Des vertus infuses en général
Les vertus morales
Division du second chapitre

ART. I. De la vertu de prudence

Sa nature
Nécessité de la prudence
Les moyens de se perfectionner dans cette vertu

ART. II. De la vertu de justice

La justice proprement dite:
Nature; Règles principales.
La vertu de religion
Nature; Nécessité; Pratique.
De la vertu d'obéissance
Nature et fondement; Les degrés; Les qualités; L'excellence.

ART. III. De la vertu de force

Nature de la vertu de force:
Définition; Degrés de la vertu de force.
Les vertus alliées de la force:
La magnanimité; La munificence ou magnificence; La patience; La constance.
Moyens d'acquérir ou de perfectionner la vertu de force

ART. IV. De la vertu de la tempérance

De la chasteté:
De la chasteté conjugale; De la continence ou du célibat.
L'Humilité
Nature; Divers degrés; Excellence; Pratique.
La douceur
Nature; excellence; Pratique.

CHAPITRE 3: Les vertus théologales

ART. I. La vertu de foi

Nature
Rôle sanctificateur
Pratique

ART. II. La vertu d'espérance

Nature
Rôle sanctificateur
Pratique

ART. III. La vertu de charité

Remarques préliminaires
De l'amour de Dieu:
Nature; Rôle sanctificateur; Manière progressive de le pratiquer.
De la charité à l'égard du prochain:
Nature; Rôle sanctificateur; Manière de la pratiquer.
Le Coeur sacré de Jésus modèle et source de charité

CHAPITRE 4: Les retours offensifs de l'ennemi

ART. I. Réveil des péchés capitaux
ART. II. La tiédeur
Appendice: Règles sur le discernement des esprits pour la voie illuminative

Livre III: La voie unitive

Remarques préliminaires

Le but à poursuivre
Les caractères distinctifs de la voie unitive
Notion générale de la contemplation
Division du troisième livre

CHAPITRE 1: De la voie unitive simple

ART. I. Des dons du Saint Esprit

Des dons du Saint Esprit en général:
Nature; Excellence; Culture; Classification.
De chacun des dons en particulier:
conseil; piété; force; crainte; science; intelligence; sagesse.
Le rôle des dons dans l'oraison et la contemplation
Des fruits du Saint Esprit et des béatitudes

ART. II. L'oraison de simplicité

Nature de l'oraison de simplicité
Avantages de l'oraison de simplicité
Manière de faire l'oraison de simplicité
Rapport entre l'oraison de simplicité et la contemplation infuse

CHAPITRE 2: De la contemplation infuse

ART. I. Notions générales sur la contemplation infuse

Nature de la contemplation infuse:
Définition; Part de Dieu dans la contemplation; Part de l'âme.
Les avantages de la contemplation
De l'appel prochain à la contemplation:
À qui Dieu donne-t-il la contemplation?; Signes de l'appel prochain à la contemplation.

ART. II. Les différentes phases de la contemplation

L'oraison de quiétude:
De la quiétude aride, ou de la nuit des sens (éléments constitutifs; épreuves qui l'accompagnent; avantages; conduite à tenir);
De la quiétude suave (recueillement passif; quiétude proprement dite; sommeil des puissances);

Oraison d'union pleine:
Nature; Effets.
L'union extatique (fiançailles spirituelles):
L'union extatique suave (Nature, Phases, Effets); L'union aride ou nuit de l'esprit (raison d'être, rudes épreuves, heureux effets);
L'union transformante ou mariage spirituel:
Nature de l'union transformante; Effets de l'union transformante.
Appendice: le faux mysticisme ou quiétisme:
Le quiétisme de Molinos; Le Quiétisme atténué de Fénelon; Tendances semi-quiétistes.

CHAPITRE 3: Phénomènes mystiques extraordinaires

ART. I. Phénomènes mystiques extraordinaires divins

Phénomènes divins intellectuels:
Révélations privées (Nature; Règles de discernement); Les grâces gratuitement données
Phénomènes psycho-physiologiques:
La lévitation; Effluves lumineux; Effluves odoriférants; Abstinence prolongée; La stigmatisation; Conclusion: différences entre ces phénomènes et les phénomènes morbides.

ART. II. Phenomènes diaboliques

De l'obsession
De la possession:
Nature; Remèdes.

CHAPITRE 4: Questions controversées

Controverse sur la nature de la contemplation
De l'appel universel à la contemplation
Du moment où commence la contemplation

Conclusion du livre III: direction des contemplatifs

Épilogue: les trois voies et le cycle liturgique

Prière: O Jesu vivens in Maria

Appendices

Liste chronologique et méthodique des principaux auteurs consultés
La spiritualité du Nouveau Testament
L'étude des caractères
Notes de bas de page
Avertissement de SJJ sur la numérisation


Notice bibliographique

Titre: Précis de théologie ascétique et mystique
Auteur: Adolphe-Alfred Tanquerey, pss (1854-1932)
Neuvième édition.
Maison d'édition: Société de S. Jean l'Évangéliste, Desclée et Cie. Paris - Tournai (Belg.) - Rome. 1951
Dédicace: À la Vierge Mère, qui en nous donnant Jésus nous a tout donné, et qui par Jésus nous conduit à Dieu, ce petit livre est offert en signe de filial abandon.
Nihil obstat. Issiaci, 30 Maii 1928. F. CIMETIER.
IMPRIMATUR. Parisiis, die 4a Junii 1928. J. Gaston, Vic. Gen.
IMPRIMATUR. Tornaci, die 25 Julii 1928. V. CANTINEAU, Vic. Gen.
Numérisation: salve-regina.com, mais voir aussi Avertissement de SJJ
Propriété intellectuelle: (c) Desclée et Co. Paris, 1923 et 1924. (Voir Considération juridique N° 21).
Ce livre est disponible ailleurs sur Internet, entre autres sur laportelatine.org, mais je ne l'ai pas encore trouvé en format HTML (au 2021-mai-18)

Comment télécharger tout ce livre en version électronique.


Préface de la quatrième édition

Comme le titre l'indique, ce Précis n'est pas un traité complet, mais un abrégé, qui puisse servir de cadre à des études plus détaillées et plus approfondies. Toutefois, pour éviter la sécheresse d'un Précis, nous avons tenu à développer, avec des réflexions propres à engendrer la piété, les points essentiels qui constituent la vie intérieure, comme l'habitation du Saint Esprit dans l'âme, notre incorporation au Christ, le rôle de Marie dans notre sanctification, la nature de la perfection et la nécessité d'y tendre. Il en est de même quand nous abordons les trois voies: nous insistons sur ce, qui peut porter les âmes à la confiance, à l'amour, à la pratique des vertus.

Convaincu que le Dogme est la base de la Théologie ascétique, et que l'exposé de ce que Dieu a fait et ne cesse de faire pour nous est le stimulant le plus efficace de la vraie dévotion, nous avons eu soin de rappeler brièvement les vérités de foi sur lesquelles se base la vie intérieure. Ainsi notre traité est tout d'abord doctrinal et s'attache à montrer que la perfection chrétienne découle logiquement de nos dogmes et surtout de l'Incarnation qui en est le centre. Mais il est en même temps pratique; car il n'est rien de tel qu'une foi vive et éclairée pour nous encourager à faire les efforts énergiques et constants que réclament la réforme de soi-même et la culture des vertus. Nous avons donc soin, dès la première partie, de tirer de nos dogmes les conclusions pratiques qui en découlent spontanément, d'en déduire les moyens généraux de perfection et de stimuler nos lecteurs à mettre en pratique ce qu'ils ont lu avec attention: «Estote factores verbi et non auditores tantum» [Jc 1:22].

Dans la, seconde partie, éminemment pratique, nous ne cessons d'appuyer nos conclusions sur les dogmes exposés dans la première partie, en particulier notre incorporation au Christ et l'inhabitation du Saint Esprit en nous. La purification de l'âme ne se fait parfaitement qu'en nous incorporant à Celui qui est la source de toute pureté; et la pratique positive des vertus chrétiennes n'est jamais plus facile que lorsque nous attirons en nous Celui qui les possède en leur plénitude et désire si ardemment nous les communiquer. Quant à l'union intime et habituelle avec Dieu, elle ne se réalise pleinement qu'en vivant sous le regard et la direction de la Sainte Trinité vivant en nous. Ainsi notre progrès dans les trois grandes étapes de la vie spirituelle est marqué par notre incorporation progressive au Christ Jésus et par notre appartenance de plus en plus complète à l'Esprit sanctificateur.

Cette adhérence au Verbe Incarné et à son divin Esprit n'exclut pas, mais suppose au contraire une ascèse très active. S. Paul, qui a si bien mis en lumière notre incorporation au Christ et notre union à Dieu, n'insiste pas moins sur la nécessité de la lutte contre les tendances du vieil homme, contre le monde et les esprits de ténèbres. Voilà pourquoi, dans l'exposé des trois voies, nous avons souvent parlé de combat spirituel, d'efforts énergiques, de mortification, de tentations, de chutes, de relèvements, non seulement pour les commençants, mais encore pour les âmes avancées. Il faut bien tenir compte des réalités, et tout en décrivant l'union intime avec Dieu et la paix qui l'accompagne, rappeler, comme le fait Ste Thérèse, que le combat spirituel ne finit qu'avec notre mort.

Mais ces luttes incessantes, ces alternatives de consolations et d'épreuves, n'ont rien d'effrayant pour les âmes généreuses, toujours unies à Dieu dans le calme aussi bien que dans la tempête.

C'est surtout pour les séminaristes et les prêtres que nous écrivons; mais nous espérons que ce livre sera utile aux communautés religieuses et même à ces nombreux laïques qui aujourd'hui cultivent la vie intérieure pour exercer plus efficacement l'apostolat.

Nous exposerons avant tout les doctrines certaines ou communément reçues, ne donnant qu'une place très restreinte aux questions controversées. Il y a sans doute plusieurs écoles de spiritualité; mais les hommes pondérés de ces diverses écoles s'entendent sur tout ce qu'il y a de vraiment important pour la direction des âmes. C'est cette doctrine commune que nous exposerons, en essayant d'y mettre un ordre aussi logique et aussi psychologique que possible. Si parfois nous montrons une certaine préférence pour la spiritualité de l'École française du XVIIe siècle, fondée sur les enseignements de S. Paul et de S. Jean, et qui s'harmonise si bien avec la doctrine classique de S. Thomas, nous déclarons très sincèrement que nous sommes pleins d'estime pour les autres écoles, et nous leur ferons de larges emprunts, visant beaucoup plus à mettre en évidence ce qui les rapproche que ce qui les différencie.

C'est au Verbe Incarné et à sa sainte Mère, siège de la divine Sagesse, que nous dédions humblement ce modeste travail, trop heureux s'il peut, sous leur égide, contribuer à la gloire de la Très Sainte et Très Adorable Trinité:

Ut in omnibus honorificetur Deus per Jesum Christum!
[1P 4:11]

Les quelques changements que nous avons apportés à cette quatrième édition, pour tenir compte des bienveillantes remarques qu'on a bien voulu nous faire, n'en ont point modifié le fond: et nous remercions de tout coeur ceux qui ont bien voulu nous les communiquer.

Solitude d'Issy, (Seine), en la fête de l'Immaculée Conception de la Sainte Vierge, 8 décembre 1924.

[précédente] [suivante]

| Accueil >> Varia >> Livres