| Accueil >> Bottin des brebis et des loups

Correspondance avec Monsieur X37 (Livre «ELOHIM» de Roger Vigneron)

Abbaye de Thélème.
[Source]

Table des matières

1) M. X37 (2017-sept-??)
2) S. Jetchick (2017-sept-7)
3) M. X37 (2017-sept-8)
4) S. Jetchick (2017-sept-16)
5) M. X37 (2017-sept-16)
6) S. Jetchick (2017-sept-22)
7) M. X37 (2017-sept-22)

1) M. X37 (2017-sept-??)

Courriel perdu. Monsieur X37 me disait avoir reçu un Rouleau d'Amour, et il me recommandait fortement de lire «ELOHIM» de Roger Vigneron, avec l'hyperlien vers le PDF.

2) S. Jetchick (2017-sept-7)

De : Stefan Jetchick
Envoyé : 7 septembre 2017 22:44:25
À : Monsieur X37
Objet : Re: Réaction au Rouleau d'Amour

Bonjour Monsieur X37,

 >> Comme vous vous êtes donné la peine de rédiger et
 >> distribuer à ma porte le Rouleau d'Amour

Ah bon, vous en avez reçu un!

Puis-je être indiscret et vous demander dans
quel coin vous êtes? (Je ne vous demande pas
votre adresse ou d'autres renseignements
personnels, je cherche juste à savoir à peu près
sur quelle rue, car je note quelles rues je
fais. Je peux ensuite savoir un peu quelles
réactions j'obtiens, dépendemment du quartier)


 >> voici un document qui puise à la source de la Bible,
 >> la vraie, celle écrite en hébreu d'abord et ses
 >> nombreuses traductions.

Aille! Vous "trichez"!

:-)

Ce que je veux dire, c'est que moi j'ai mis 5
pages à votre porte, mais votre premier hyperlien
pointe vers un PDF d'un livre d'environ 280 pages!

Pourriez-vous me résumer ce livre en une ou deux
pages? Vous devez vous douter que vous n'êtes
pas la seule personne qui me contacte, donc je suis
assez occupé!

Surtout qu'un bon lecteur est toujours capable de résumer
le livre qu'il a lu!

Au plaisir,

Stefan

3) M. X37 (2017-sept-8)

-------- Forwarded Message --------
Subject: RE: Réaction au Rouleau d'Amour
Date: Fri, 8 Sep 2017 03:31:07 +0000
From: Monsieur X37
To: Stefan Jetchick

Bonjour Stefan,

Je ne triche nullement. Au-delà de toute politique les
liens que je vous communique trouveront leur intérêt chez
vous, et très profondément, dans vos moments les plus
intimes et secrets. La question la plus fondamentale : nos
origines, l'origine de la vie sur Terre.

J'habite dans la Rue Richelieu et la planète Terre
également. Cet ouvrage de Roger Vigneron est un baume pour
l'intelligence et le coeur.

En substance:  " Beréchit bara Elohim eth hachamaïm vééth
aarets ... Au commencement (Dieu) créa les cieux et la
terre ... ". C'est ainsi que débute le récit de la Genèse.

La vraie Bible est écrite en hébreu, et c'est en hébreu
qu'elle délivre son véritable message. A commencer par le
nom autour duquel tout son message gravite et s'articule.
Ce nom n'est pas DIEU. C'est ELOHIM.

[cid:6ab535c3-5f72-448e-9a89-4247d248a484]

L'entité centrale de la Bible est ELOHIM faussement
traduit par Dieu. Et bara (créer) a le sens suivant:

Bara apparaît environ 50 fois dans l'A.T. avec pour
signification créer, faire, modeler, former et
défricher.Les langages du Proche Orient Ancien reliés à
l'Hébreux avaient des mots (» cognates «) provenant de
la même racine que bara pour dire : créer, modeler,
former, fonder, construire, séparer, diviser...De façon
significative, une grande partie de l'activité créatrice
de Genèse 1 implique des actes de séparation, en
particulier dans le modelage de matière pré existante (la
lumière des ténèbres, les eaux d'en bas de celles d'en
haut par le firmament, la mer de la terre ferme...). Ainsi,
Gen 1 contient une activité divine créatrice ex aliquo (à
partir de quelque chose). Dans cette optique, Genèse 1 :1
peut se traduire :» Au commencement, Dieu sépara et créa
les cieux et la terre.»

"Croyez"-moi, gardez précieusement ce lien pour une
lecture ultérieure. Du fond de mon coeur et de ma
dimension spirituelle, cela rejoindra vos aspirations les
plus sincères et élevées. C'est l'Âge de l'Apocalypse,
l'âge où le voile se lève sur le grand mystère biblique.
Apocalypse 10:7

King James Bible//saintebible.com/kjv/revelation/10.
htm
But in the days of the voice of the seventh angel, when he
shall begin to sound, the mystery of God should be
finished, as he hath declared to his servants the
prophets.

New American Standard Bible//bible.knowing-jesus.com
/Revelation/10/type/nasb

But in the days of the voice of the seventh angel, when he is about to sound, then the mystery of God is finished, as He preached to His servants the prophets.

French: Martin (1744)//bible.knowing-
jesus.com/Fran%C3%A7ais/Apocalypse/10/type/MAR

Mais qu'aux jours de la voix du septième Ange, quand il
commencera à sonner de la trompette, le mystère de Dieu
sera consommé, comme il l'a déclaré à ses serviteurs les
prophètes.

Bien respectueusement à vous

Monsieur X37

4) S. Jetchick (2017-sept-16)

De : Stefan Jetchick
Envoyé : 16 septembre 2017 18:06:51
À : M. X37
Objet : Roger Vigneron, "Elohim, une autre lecture de la Bible"

Rebonjour M. X37,

>> Cet ouvrage de Roger Vigneron est un baume
>> pour l'intelligence et le coeur.

OK, vous aimez beaucoup ce livre, mais êtes-vous
capable de comprendre ce qu'il dit?

Je répète ce que j'ai dis dans mon courriel
précédent:

	> Pourriez-vous me résumer ce livre en une ou deux
	> pages? Vous devez vous douter que vous n'êtes
	> pas la seule personne qui me contacte, donc je suis
	> assez occupé!
	>
	> Surtout qu'un bon lecteur est toujours capable de résumer
	> le livre qu'il a lu!

Le simple fait de répéter que vous aimez ce livre,
n'est pas un résumé du contenu du livre!

Êtes-vous capable de me résumer, en vos mots, le
contenu de ce livre, en deux bonnes pages bien
tricotées?

Au plaisir!

SJJ

5) M. X37 (2017-sept-16)

-------- Forwarded Message --------
Subject: RE: Roger Vigneron, "Elohim, une autre lecture de la Bible"
Date: Sat, 16 Sep 2017 23:29:35 +0000
From: M. X37
To: Stefan Jetchick

Monsieur,

Capable je suis, de lire ce livre. Vous aussi. C'est écrit
dans un français impeccable.

Vous vous présentez comme une personne très croyante en
Dieu et en Jésus. C'est de cela qu'il s'agit et l'auteur
remonte aux sources les plus anciennes (connues) de la
Bible. Allons, un petit effort, il vous suffit de lire les
20 et quelques premières pages (vraiment j'insiste) pour
comprendre ce dont il s'agit. Combien d'heures avez-vous
consacrées et consacrez-vous encore à la lecture de la
Bible?  C'est de ce livre que vous connaissez si bien
dont il s'agit.

Dix ou quinze minutes maximum de lecture et vous aurez
compris toute l'ampleur du propos de ce livre.

La Bible, c'est une affaire personnelle. Personne ne peut
la lire à notre place pour en saisir toute l'ampleur.

S.V.P. il ne s'agit pas de prose ou de propagande
politique, ce sont les valeurs les plus profondes pour
vous comme pour moi qui y sont contenues. Je vous indique
une piste, à vous de vous y engager...ou pas.

Il ne s'agit pas d'affaires courantes que l'on classe ou
se débarasse pour passer à autre chose. Il s'agit de
l'essentiel sur lequel toute la vie de cette planète
repose.

Monsieur X37

6) S. Jetchick (2017-sept-22)

-------- Forwarded Message --------
Subject: Livre «ELOHIM» de Roger Vigneron
Date: Fri, 22 Sep 2017 09:18:32 -0400
From: Stefan Jetchick
To: Monsieur X37

Rebonjour Monsieur X37,

J'ai dédidé de mettre notre correspondance sur Internet,
en cachant votre nom et votre adrélec, bien sûr. En
effet, je semble avoir de la difficulté à me faire
comprendre, donc je vais vous répondre plus longuement
et soigneusement.

Commençons par les choses sur lesquelles nous nous
entendons. En d'autres mots, voici les portes ouvertes
que vous n'avez pas besoin d'essayer d'enfoncer de
nouveau.


>> Capable je suis, de lire ce livre. Vous aussi.

Concedo.


>> C'est écrit
>> dans un français impeccable.

Concedo.


>> Vous vous présentez comme une personne très croyante en
>> Dieu et en Jésus.

Concedo. (Sauf que moi, comme tous les chrétiens,
j'affirme que Jésus EST Dieu, comme Il le dit Lui-même
bien clairement dans la Bible.)


>> S.V.P. il ne s'agit pas de prose ou de propagande
>> politique, ce sont les valeurs les plus profondes pour
>> vous comme pour moi qui y sont contenues.

Concedo.


>> Il ne s'agit pas d'affaires courantes que l'on classe ou
>> se débarasse pour passer à autre chose. Il s'agit de
>> l'essentiel sur lequel toute la vie de cette planète
>> repose.

Concedo.


>> Personne ne peut la lire [la Bible] à notre
>> place pour en saisir toute l'ampleur.

Concedo.


	*	*	*

Bon, ces portes ouvertes étant signalées, passons
à ce qui semble être le noeud de notre malentendu.

Vous semblez prétendre que le livre «ELOHIM» de Roger
Vigneron est un bijou intellectuel et spirituel. Moi,
j'ai l'impression que Vigneron a pris une dose massive
de Spatioline modifiée («Spaceoline») tel que décrite
dans une nouvelle de Isaac Asimov («À Port Mars sans
Hilda» / "I'm in Marsport without Hilda").

Vigneron aligne des mots. Il fait des phrases qui sont
en bon français. Mais il ne semble pas y avoir de
contenu cohérent. Si un livre a un contenu, on peut
le résumer. C'est pourquoi j'insiste tant pour que
vous me résumiez son livre; c'est une question-piège,
car je pense que Vigneron se plaît à faire accroire
à ses lecteurs que la Bible n'affirme rien clairement.

On peut en voir un indice en lisant la conclusion,
p. 281-282,
commentée par moi:

Et pour en terminer...

Voilà: nous allons refermer notre "dossier Elohim". Mais, d'une certaine manière, ce dossier reste "ouvert", car "l'autre lecture" de la Bible que nous avons proposée,

n'a pas épuisé le sujet.

Strictement parlant, elle n'a pas abordé un sujet, elle n'a fait que divaguer artistiquement sans prendre position. Mais nous en reparlerons.

Indépendante de toute confession et de toute croyance, audacieuse mais scrupuleusement respectueuse des textes,

Prétention d'objectivité absolue, affirmation que «tous les autres avant moi n'ont rien compris à la Bible», présupposition non-écrite que Dieu serait assez idiot pour fournir une Écriture Sainte sans aussi fournir un interprète autorisé de cette même écriture, disons que Roger Vigneron fait souvent des affirmations que je trouve difficiles à «avaler».

notre démarche visait la clarté. Était-elle présomptueuse? Nous avons pu dégager de solides éléments d'appréciation. C'est vrai.

Où sont énumérés ces «solides éléments d'appréciation»?

Mais nous avons constaté que la Bible se dérobe, le plus souvent, à l'analyse froidement logique, lorsqu'on la pousse dans ses retranchements. Comme si elle exigeait une approche plus intuitive que rationnelle, une forme d'intelligence capable, au second degré, de transcender les réalités.

Une intelligence capable de «transcender les réalités»? La vérité est définie comme la conformité de la raison avec la réalité. Faut-il sombrer dans l'irrationalité pour lire la Bible? C'est bien ce que Roger Vigneron semble insinuer.

Une conclusion générale serait immanquablement trop réductrice. Nous nous en abstiendrons.

Ce n'est pas une dérobade. Mais une forme de respect.

Je pense plutôt que l'auteur n'a pas la moindre idée de ce qu'il vient d'écrire, et qu'il n'a rien compris à la Bible, donc il n'a pas la moindre idée comment conclure son livre.

Au fil de notre exploration des textes, certaines conclusions se formaient d'ailleurs d'elles-mêmes, et elles se rejoignaient en faisceau, pour tracer les grandes lignes de l'entreprise prodigieuse qui a eu - et qui a encore - la planète Terre pour théâtre, Elohim et l'humanité pour acteurs.

OK, mais alors, où sont ces conclusions qui «se rejoignent en faisceau»?

Au terme d'une enquête limitée (qui ne demande qu'à être reprise et poursuivie) chacun a pu se faire une opinion sur le contenu exact de la Bible, sur des informations qui modifient le sens des choses et des événements. Le reste est affaire de discernement, et de conviction personnelle. C'est, maintenant, la part qui vous revient.

En d'autres mots: «Rien n'a été affirmé dans ce livre, aucune affirmation solide n'a été étayée, et de toute manière aucune affirmation objective ne peut être tirée de la Bible, car il faudrait transcender la réalité». Donc, interprétez la Bible de la manière qu'il vous plaît. Voilà la seule bonne interprétation!


Si Rabelais décrivait Roger Vigneron, l'abbaye de Thélème aurait une
pancarte au-dessus de la Bible qui dirait: «Interprète ce que voudras»!


>> Allons, un petit effort, il vous suffit de lire les
>> 20 et quelques premières pages (vraiment j'insiste) pour
>> comprendre ce dont il s'agit.

C'est fait!

C'est d'ailleurs pourquoi je ne cesse de vous demander
de résumer ce qu'affirme Roger Vigneron, parce qu'il n'affirme
rien, à part sous-entendre que l'Église catholique interprète
incorrectement la Bible, bien sûr!


>> La Bible, c'est une affaire personnelle.

Qui a intérêt à convaincre les gens que la Bible, c'est
«Interprète ce que voudras»?

Dieu, ou Satan?

SJJ

7) M. X37 (2017-sept-22)

[Cette fois-ci, je ne me donne pas la peine d'arranger le formattage
de ses courriels. Autre indice...]

-------- Forwarded Message --------
Subject: RE: Livre «ELOHIM» de Roger Vigneron
Date: Fri, 22 Sep 2017 15:16:39 +0000
From: M. X37
To: Stefan Jetchick

Quelle dose de vérité supportez-vous? - Nietzsche

Si vous n'avez pas peur de penser librement par vous-même

[cid:a204acbf-7caa-4349-bfeb-0de401346368]

L'auteur Mauro Biglino est un traducteur officiel de la bible www.macroeditions.com/auteurs/mauro_biglino




Mauro Biglino

Mauro Biglino, chercheur dans le domaine de l'histoire des religions, approfondit depuis près de trente ans l'étude de ce qu'on nomme les «textes sacrés», convaincu que seules la connaissance et l'analyse directe de ce qu'ont écrit les rédacteurs antiques aident à comprendre véritablement la pensée religieuse formulée par l'humanité au cours de son histoire.

Les connaissances linguistiques et philologiques qu'il a acquises grâce à l'étude de l'hébreu massorétique, ainsi que sa maîtrise des langues grecque et latine, lui ont permis de devenir le traducteur officiel des Edizioni San Paolo, qui ont publié 17 livres de l'Ancien Testament traduits par ses soins à partir de la Biblia Hebraica Stuttgartensia, version imprimée du Codex de Leningrad.

Après plusieurs années de collaboration avec cette maison d'édition, l'auteur a décidé de proposer une version littérale et philologique de l'Ancien Testament, dans le but de se rapprocher le plus possible du message d'origine de ceux qui l'ont compilé.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Mauro Biglino est l'un des grands spécialistes au monde de la traduction des textes en vieil hébreu constitutifs de l'Ancien Testament. Ayant participé de manière officielle aux traductions révisées de la Bible pour le Vatican via les éditions italiennes San Paolo, sa légitimité de "traducteur" constitue la valeur première de cet ouvrage. En rupture avec la lecture traditionnelle juive ou chrétienne, et par honnêteté intellectuelle, Mauro Biglino ose affirmer que la Bible est un livre qui raconte l'arrivée sur notre planète d'une race extra-terrestre, les véritables créateurs de l'espèce humaine. Les textes Sumériens confirment la présence de ces êtres qui auraient colonisé la Terre à une époque lointaine. La Bible est le récit de ces événements incroyables, sous forme de métaphores et d'images parfois simplistes mais correspondant à la psychologie de l'époque, notamment pour ce qui concerne la description des technologies avancées et des rapports entre les hommes et les dieux " élohims "...


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



La Bible n'est pas un livre sacré


Il faut réécrire l'histoire de l'humanité!

Ce livre révèle ce qui ne doit pas être dit. Il vous aide à comprendre la manière dont les doctrines judéo-chrétiennes ont diffusé d'un commun accord une immense supercherie. Vous y découvrirez ce que les dogmatismes religieux cachent sous le voile du mystère de la foi. Vous verrez à quel point nos convictions sur la Bible sont erronées.

Ce livre ne prétend pas délivrer des vérités jamais révélées mais il dénonce les mensonges les plus criants, et explique la manière dont la fraude délibérée et la bonne foi se sont conjuguées pour construire le mythe du dieu biblique.

Vous êtes sur le point d'accéder aux éléments vrais qui vous donneront le moyen de réfléchir par vous-même. Si vous n'avez pas peur de douter et de penser librement, ce livre est pour vous!

Il n'existe aucune divinité, tel qu'on l'entend au sens spirituel, dans l'Ancien Testament. La Bible, en particulier, ne parle ni de Dieu ni d'un culte qui lui serait dédié. C'est la raison pour laquelle j'ai intitulé cet ouvrage La Bible n'est pas un livre sacré!

Mais qui donc est intervenu au fil des siècles pour interpoler le Livre?

Sommes-nous tous victimes d'une immense supercherie?

Vous allez découvrir bien des révélations surprenantes, à commencer par ces vérités toutes simples :


  *   La Bible que nous connaissons n'est qu'une version des multiples textes bibliques retrouvés.
  *   Nous ignorons qui l'a écrite et à quelle époque.
  *   «On» nous a soigneusement caché la vraie nature de l'«Arbre de vie».
  *   Nous autres humains sommes des organismes génétiquement modifiés.
  *   Dieu, à l'image de n'importe quel être vivant, connaissait la fatigue, la saleté et la faim.

Je montre que tout ce que nous avons «appris» sur la Création et le péché originel est faux. Que le Dieu de la Bible n'est en rien le «père» de Jésus. Je révèle bien d'autres vérités passionnantes.

La Bible n'est certainement pas un texte sacré. Mais son texte illustre parfaitement la manière dont les religions juive et chrétienne ont été fabriquées de toutes pièces.


Les 40 premières pages du nouveau livre de Mauro Biglino app.getresponse.com/click.html?x=a62b&lc=3cWxt&mc=JI&s=lIPVhq&u=BwnTQ&y=W& :


[ ICI ]files.unoeditori.com/Ilnyapasdecreationdanslabible.pdf


[cid:9cde5b3e-3b56-44bb-977b-8df7870f283b]



Google :  Mauro Biglino www.google.ca/search?client=opera&q=Mauro+Biglino&sourceid=opera&ie=UTF-8&oe=UTF-8

 www.google.ca/search?client=opera&q=Mauro+Biglino&sourceid=opera&ie=UTF-8&oe=UTF-8

[Pièce jointe: Couverture du livre de Mauro Biglio, "La Bible n'est pas un livre sacré"]
[2e courriel envoyé quelques minutes plus tard]

-------- Forwarded Message --------
Subject: RE: Livre «ELOHIM» de Roger Vigneron
Date: Fri, 22 Sep 2017 15:48:51 +0000
From: M. X37
To: Stefan Jetchick

«le voile est levé» sur le mystère de DIEU

Apocalypse 10:7

King James Bible saintebible.com/kjv/revelation/10.htm
But in the days of the voice of the seventh angel, when he shall begin to sound, the mystery of God should be finished, as he hath declared to his servants the prophets.

English Revised Version saintebible.com/erv/revelation/10.htm
but in the days of the voice of the seventh angel, when he is about to sound, then is finished the mystery of God, according to the good tidings which he declared to his servants the prophets.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Apocalypse

Étymologie

Emprunté au latin apocalypsis fr.wiktionary.org/wiki/apocalypsis#la («révélation fr.wiktionary.org/wiki/r%C3%A9v%C3%A9lation»), lui même emprunté au grec ancien?p???????? fr.wiktionary.org/wiki/%E1%BC%80%CF%80%CE%BF%CE%BA%CE%AC%CE%BB%CF%85%CF%88%CE%B9%CF%82 , apokálupsis («action de découvrir»). Provenant du verbe grec?a??pt? fr.wiktionary.org/wiki/%CE%BA%CE%B1%CE%BB%CF%8D%CF%80%CF%84%CF%89, kalúptô («cacher fr.wiktionary.org/wiki/cacher»), précédé du préfixe de privation?p? fr.wiktionary.org/wiki/%E1%BC%80%CF%80%CF%8C ápó. Littéralement donc «[chose] dé-cachée», et donc par extension, «[chose] dévoilée aux hommes», «retrait du voile qui cachait la chose», «le voile est levé».
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Ésaïe 29 saintebible.com/lsg/isaiah/29.htm

11 Toute la révélation est pour vous comme les mots d'un livre cacheté Que l'on donne à un homme qui sait lire, en disant: Lis donc cela! Et qui répond: Je ne le puis, Car il est cacheté; 12 Ou comme un livre que l'on donne À un homme qui ne sait pas lire, en disant: Lis donc cela! Et qui répond: Je ne sais pas lire.

18 saintebible.com/isaiah/29-18.htm saintebible.com/isaiah/29-18.htm  En ce jour-là, les sourds entendront les paroles du livre; Et, délivrés de l'obscurité et des ténèbres, Les yeux des aveugles verront.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Livre de l'Evangile selon Thomas - Loggion 2.

1 Jésus a dit :
3 Que celui qui cherche ne cesse de chercher
3 jusqu'à ce qu'il trouve;
4 et quand il aura trouvé,
5 il sera bouleversé
6 et, étant bouleversé,
7 il sera émerveillé,
8 et il régnera sur le Tout.

Source : livres-mystiques.com/partieTEXTES/Apocryphes/Thomas.html
Livre de l'Evangile de Saint Thomas - Témoignages livres-mystiques.com/partieTEXTES/Apocryphes/Thomas.html
livres-mystiques.com
Livre de l'Evangile selon Thomas, ou évangile de saint Thomas, évangile extrait de l'un des 55 traités Coptes, découverts en 1945, en Haute-Egypte, à Nag ...

 


Désistement standard de fin de débat («Pourquoi n'as-tu pas toujours le dernier mot dans les débats par courriel?»)

| Accueil >> Bottin des brebis et des loups